Document d'archives : Inventaire après décès de Charles Lebrun, sieur de Thionville, premier peintre du roi, directeur des Manufactures royales des...

Institution de conservation :

Archives nationales

Titre :

Inventaire après décès de Charles Lebrun, sieur de Thionville, premier peintre du roi, directeur des Manufactures royales des Meubles de la couronne établies aux Gobelins, sa demeure, chancelier et recteur de l'Académie royale de peinture et sculpture.

Contenu :

Informations complémentaires :
Inventaire après décès de Charles Lebrun, sieur de Thionville, premier peintre du roi, directeur des Manufactures royales des Meubles de la couronne établies aux Gobelins où il demeure, chancelier et recteur de l'Académie royale de Peinture et Sculpture. Cet inventaire est fait à la requête de Suzanne Butay, sa veuve et exécutrice testamentaire (7 février 1690, mêmes notaires), de Charles Lebrun, conseiller et auditeur du roi en sa chambre des comptes, demeurant sur le fossé Saint-Victor dit rue de la Doctrine-Chrétienne, paroisse Saint-Nicolas-du-Chardonnet, et de François Lebrun, bourgeois de Paris, demeurant rue dela Montagne-Sainte-Geneviève, paroisse Saint-Etienne-du-Mont, ses neveux et héritiers.Cet inventaire est établi tant aux Gobelins, qu'en sa maison sur le fossé Saint-Victor rue de la Doctrine-Chrétienne, et qu'en celles situées à Montmorency et à Versailles. Il concerne, entre autres, les listes et prisées des meubles, bibliothèques, peintures, sculptures, gravures et bijoux, ainsi que la liste des nombreuses pièces jointes signées du défunt ou autres personnes.
La prisée des bibliothèques est faite par Antoine Dézallier, marchand libraire, demeurant rue Saint-Jacques paroisse Saint-Benoît, et pour les livres de mathématiques et de figures par Nicolas Langlois, marchand libraire, demeurant rue Saint-Jacques, paroisse Saint-Séverin.
La prisée des tableaux est faite par Nicolas Coypel et Gabriel Blanchard, peintres ordinaires du roi, le premier directeur le second professeur en son Académie royale de peinture.
La prisée des bijoux est faite en présence de Pierre Bellavoine, marchand joaillier, demeurant rue Saint-Denis, paroisse Saint-Leu Saint-Gilles qui nomme comme expert Pierre de Montarsy Le Tellier, joaillier du roi, et prisée faite par Nicolas Malafaire, marchand joaillier, demeurant près de l'Horloge du Palais. La prisée des sculptures est faite par François Girardon, demeurant aux Galeries du Louvre, et Martin Desjardins, sculpteurs ordinaires du roi. La prisée des planches d'impression et des estampes est faite par Gérard Ederlinck, graveur ordinaire du roi en son Académie de peinture et sculpture, demeurant rue Saint-Jacques, paroisse Saint-Séverin, à la demande de Pierre Mariette, marchand en taille douce.
La prisée des biens de la maison de Montmorency est faite (chapelle, jardins, outils, etc) est faite par Pierre Hurel, maître jardinier demeurant en la maison des Pères de l'Oratoire de Montmorency. Parmi les nombreuses pièces jointes, on peut mentionner:
1/ un mémoire des meubles que Ch. Lebrun possédait en son appartement de Versailles.
2/ des actes signés par Charles et François Lebrun, ses neveux. -3/ plusieurs actes concernant la maison acquise par Ch. Lebrun rue Neuve-des-Deux-Portes, paroisse Saint-Sauveur, et une déclaration de Martin Desjardins, sculpteur du roi, demeurant dans la dite rue, comme quoi il a acheté sous son nom à Guillaume Cloyes et Anne Collin sa femme, cette maison (notaire De Beauvais, le 19 octobre 1672) pour Ch. Lebrun, avec à la suite une quittance de Desjardins à Lebrun du 27 juin 1675.
4/ déclaration de Philippe Quinault et Jean-Baptiste Tuby concernant Martin Desjardins. -5/ copie d'un brevet du 25 novembre avec plan de la place par F. Mansart, architecte du roi, par lequel le roi fait don à Ch. Lebrun d'une place sur la rue des Bons-Enfants à Versailles, sur laquelle ledit Lebrun a fait construire 2 maisons.
6/ Acte de vente de la maison sise sur le fossé Saint-Victor du 24 juin 1686 par Philippe Quinault.
7/ Nicolas Guérin, secrétaire de l'Académie royale de peinture et sculpture, désigné procureur de Suzanne Butay pour l'inventaire des biens en la maison des fossés Saint-Victor.
8/ Déclarations des 13 sept. 1668, 10 oct. 1672, 1er fév. 1675, 7 déc. 1677 , 22 nov. 1681, 25 fév. 1682, 13 mars 1682 , 28 juin 1684 (3 déclarations), et 20 oct. 1684, signées Charles Lebrun (MC/ET/LXV/126).
Précisions sur les lieux : Versailles (Yvelines)--Bons-Enfants (rue des).
Cote originelle du document :
MC/ET/LXV/126
Informations concernant le classement et la cotation du document :
Acte coté en Réserve (original de l'inventaire après décès).
Les pièces jointes sont conservées en MC/ET/LXV/126.
Origine de l'information :
Catalogue de la Réserve du Minutier central, 1984-1988 (dactylogramme entièrement dématérialisé ; voir contexte dans le Plan d’orientation général - Notaires de Paris, guides thématiques du Minutier).
ou
Fichier dit 'général' XVIIe-XVIIIe siècles. ; Fichier Bibliothèques.
Date de création de la notice :2002
Date de révision :2011

Identifiant de l'unité documentaire :

MC/ET/LXV/86 - MC/ET/LXV/148, MC/RE/LXV/2 - MC/RS//193

Versions numérisées :

Description physique :

Relié