Document d'archives : Mariage de Jean Pompidou et Jeanne-Anastasie Renac

Contenu :

Présentation du contenu
Que j'aime à voir la décadence
De ces vieux châteaux ruinés,
Contre qui les ans mutinés
Ont déployé leur insolence !
Marc-Antoine de Saint-Amant, La solitude.
Jean, "cultivateur" à Naucaze (Saint-Julien-de-Toursac ; il s'agit du domaine du château ruiné de Naucaze), épouse Jeanne-Anastasie Renac, couturière née à Rouziers. Les deux époux ont perdu leur père, mais ils ont toujours leur mère, respectivement Marie-Anne Malroux et Antoinette Momboisse. "Les futurs ont déclaré ne savoir signer".
Après 1921, Jean Pompidou vient s'installer chez son fils Léon et sa belle-fille à Albi, où il meurt en 1928. Georges a 17 ans quand meurt son grand-père ; il passe son bac à Albi et ses biographes nous parlent de ses premiers émois amoureux. "On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans", dit un autre poète.

Cote :

26 NUM 9

Ressources complémentaires :

Conservation des originaux :
Localisation des originaux
ADC, 2 E 194/5
Image : ruines du château de Naucaze, 29 Fi 62, (collection Beyne, début du XXe siècle)

Sujet :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales du Cantal

Archives départementales du Cantal