Document d'archives : État des personnes mises en arrestation et traduites devant les autorités judiciaires pendant la Révolution dans le Cantal

Institution de conservation :

Archives départementales du Cantal

Contenu :

Présentation du contenu
1-2. "C'est la copie du registre d'écrou annoté par M. Teilhard-Chaumeil, contemporain des détenus et l'ami de plusieurs,... Membre de la Constituante... Ce document est unique dans le Cantal, dont les registres d'écrou ont disparu ; il renferme 228 noms de détenus passés en jugement... "
3. Aiguesparses, d'Aurillac, acquitté le 24 Ventôse An II, de l'accusation d'émigration, un certificat de la municipalité de Saint-Santin-Cantalès portant qu'il avait l'habitude d'aller pour son commerce en Hollande, Aiguesparses, coutelier, d'Aurillac
4. Azémar, curé de Chaudesaigues, Avit, de Saint-Urcize, Anjoini (la mère, née Fargues, et ses deux filles) ; d'Anjoini, commune de Tournemire), Altaroche, Altaroche jeune, ex-président du département du Cantal, de Massiac
5. Alary (Géraud), ex-avoué, d'Aurillac, Béral (Françoise), veuve Méallet de Fargues : voir Fargues (p. 23), Bonnet, juge de paix de Montsalvy, Bernezot (Pierre), de Mauriac, Baldran, greffier à Saint-Flour
6. Blanché, évadé le 8 Pluviôse An III, Beauchatel père, évadé le 8 Pluviôse An III, Bar (Luce), femme Combarel, Blanquier (Jean), condamné pour pillage et incendie au château de Naucaze (Saint-Julien-de Toursac)
7. Bonal, ex-chevalier, de Fargues (commune de Vitrac), Bory, cultivateur, de Nieyrebrousse (Brezons), condamné par jugement du 18 Mai 1792 à 2 ans de détention et à l'exposition préalable sur la place publique de Saint-Flour pour avoir frappé Barbès, membre en fonctions de la municipalité de Cézens, Besson (François), de Fontanges (Un des deux Besson partit avec un bataillon), Besson (Marie), de Trémouille-Marchal
8. Bonafons (Pierre et Jean), de Lagarde (Celoux), accusés d'avoir vendu du blé au-dessus du maximum, acquittés par jugement du 29 Floréal An II, Boudier, administrateur du district d'Aurillac, condamné aux fers après exposition aux regards du peuple à Aurillac, le lieutenant de gendarmerie, écroué le 28 Nivôse An III
9. Bory (Guillaume), Bonafos de la Mothe, ex-noble, de Calvinet, Boyer, curé de Chastel-Marlhac, Bagilet, maire de Chastel-Marlhac, Bousquet
10. Brun, agent national de Chastel-Marlhac, Brasquier, de Maurs, Boudier (Jean-Hilaire), Brugoux, du Pajou (Arpajon), ex-juge de paix du canton d'Aurillac
11. Caila (Antoine), de La Trinitat, Chavaroche, de Saint-Projet (-de-Salers), Chaudesaigues (Guillaume), prêtre de Chaudes-Aigues, Calmel (Jeanne), Sœur converse de Chaudesaigues
12. Carbonat, ex-prêtre, Chazelles, ex-noble, du Rieu (Bassignac), Crégut, de Trémouille-Marchal
13. Coustat (Jeanne), Chavide (Pierre), Chabaud (Pierre), de Saint-Geniès (Aveyron), Casses, notaire à Montsalvy, accusé d'avoir refusé le serment des votants dans une assemblée communale, en disant qu'un tel serment affligerait les honnêtes gens, Clavières (Michel), de Rilhac (Saint-Etienne-de-Riom), accusé d'avoir vendu du blé au-dessus du maximum
14. Clavières (Jean), de Rouffiac, garçon meunier au moulin du Cayrou (Salins), accusé d'avoir fait commerce de grains hors du marché, nuitamment, et au-dessus du maximum, Carcenat, juge au tribunal du district du Mur-de-Barrez (Aveyron) et Vidalenc : prévenus d'avoir favorisé l'évasion de Montlogis de la maison de justice d'Aurillac, Canteloube, écroué le 19 Messidor An II par ordre de la Commission militaire, Chanet, de Riom-ès-Montagnes
15. Chanbord, maréchal (ferrant), de Clavières), Chibret, messager, de Murat, Courboulès (Anne), de Saint-Bonnet
16. Devèze (Louis), procureur syndic du district d'Aurillac, Dorinière (père et fils), d'Aurillac, Dorinière (Julie), fille du susdit
17. Devèze (Jean-Baptiste), arpenteur, de Saint-Flour, Douet de Romananges, de Méallet, Douet, de Laprade (Ruines), accusé de n'avoir pas obéi à une réquisition de grains et d'avoir injurié la garde nationale et la municipalité en fonctions, Douet d'Auzers, d'Auzers
18. Daude, président du tribunal du district de Saint-Flour, accuse d'avoir enlevé du greffe une dénonciation faite par Grandet, juge de paix, contre Vaissier, homme de loi, originaire de Saint-Urcize, pour embauchage (Cf. P. 59-60)
19. Deltrieu, cuisinier chez le citoyen Peyronenc, prévenu d'avoir tenu des propos contre-révolutionnaires, Dumont (Jean), de Lanobre, Daubet (Nicolas), marchand d'huile de Tulle, Delom-Nozerolles, ex-garde du corps (de la Maison militaire du Roi), d'Aurillac
20. Dejou (la Citoyenne), Dolivier, administrateur du département, de Salers, Delmas (Jean), domestique de Gérard Méthivier et de sa femme, la Dame Daubin, Delcros (Etienne) de Saint-Flour
21. Decours de Polvrières, Daudin, de Vic, Delfieu, Douhet (Pierre), de Grizoles (Saint-Georges), prévenu d'avoir pris part à la Conspiration qui éclata à Bordeaux, renvoyé par jugement du 18 Germinal An II à la Commission militaire de Bordeaux
22. David (Durand), des Ternes, Delsol, femme du citoyen Dèze, ex-juge du tribunal du district de Saint-Flour, de Maurs, Emblard (Guillaume), de Lanobre, Espinasse (Géraud), de Lanobre, Féniès (Pierre), cultivateur de Saint-Santin
23. Fargues : la mère, Marie-Françoise Béral, veuve Méallet-Fargues ; Marie-Iphigénie Méallet-Fargues, fille ; Marie-Iphigénie Léotoing ; de Fargues (Vitrac) ; arrêtées à Lyon, où elles résidaient, et traduites à Aurillac pour avoir désobéi à la loi qui ordonnait de sortir de Lyon dans les 24 heures, à peine d'être traité comme émigré ; écrouées le 25 Frimaire An II, Fontange, dit Laparra, marchand d'Aurillac, Fontange (Mme de), d'Aurillac
24. Faucher (Anne et Marie), de Trémouille-Marchal, Firmilliac (Marie- et Elisabeth), Fabre (Louise), de Marcenat, Gillet de Bron, de Saint-Flour, accusé d'embauchage et d'avoir donné de l'argent à Mallet et à Chanson, de Valuéjols, avec une lettre pour aller à Coblentz, Grandet, procureur syndic du district de Saint-Flour
25. Hébrard, ex-président du tribunal criminel, Fabre (Jean), tailleur d'habits de Recoules (Lozère), condamné à mort par jugement du 14 Juin 1793, comme faisant parti de l'armée contre-révolutionnaire de Charrier, Fabrègue (Géraud)
26. Feypon (Antoine), brassier de Rodez (Aveyron) ayant fait partie de l'armée contre-révolutionnaire, Fourniè, dit Legros, de Clavières, accusé de propos contre-révolutionnaires, Galtier frères et Jeanne Durif, femme Galtier, de Champs
27. Gautier (Françoise), veuve Laroche, de Saint-Flour, Grangier (Géraud), de Lanobre, Graves (Louis), meunier au moulin d'Anès (Rouziers)
27-28. Grognier (Jean-Baptiste), sa femme et leur fils, 3ème du nom, d'Aurillac : prévenus de correspondance pour le rétablissement de la royauté, acquittés par jugement du 27 Pluviôse An II. Le même jugement ordonne que les lettres venues de Lyon à l'adresse de Bruat et Grognier demeureront jointes à la procédure contre le citoyenne Barral, veuve Fontanges
28. Gardissart (Antoine), de Montaniaguet (Mentières), accusé d'avoir pris les armes à Bordeaux contre la République, Girbal (Jacques), Grognier, huissier d'Aurillac
29. Gauzente (Louis), bouvier du citoyen Milhaud, le Pajou (Arpajon), Gaston (Antoine), Giraudet (Gabriel), Gillet de Bron (Amable), de Saint-Flour, accusé d'embauchage 
30. Grenier, prêtre, de Saint-Flour, Henry, de Saint-Flour, Hivernat, de Nouvialle (Valuéjols), accusé de vente de grains, Jalenques, ex-juge de paix, de Maurs, Jugeal (Jeanne-Marie Peyrac, femme de Jugeai, émigré), de Labontat (Saint-Illide)
31. Jugeal de Labontat, de Labontat (Saint-Illide), arrêté pour avoir tenu des propos tendant à rétablir la royauté, Jarlier, de Traylus, commune de Saint-Gal, Juillard (Jean), de Lasfayère (Champs)
32. Jarrige (Catherine), de Mauriac, accusée de receler des prêtres, Lac (Hugues), maire de Boisset
33. Latapie (Cécile), ex-religieuse, d'Aurillac, accusée de propos contre-révolutionnaires, Latapie, d'Aurillac, accusé de propos contre-révolutionnaires, écroué avec défense de le laisser communiquer avec quiconque, Lacarrière fils aîné, accuse d'être le soutien de l'aristocratie et d'avoir empêché l'organisation de la garde nationale
34. Laroche, maréchal des logis de la gendarmerie à Laroquebrou, la Gouaille (la femme), Lavialle, charpentier ; Lapachevy (Joseph), de Lapachevie (Rouffiac)
35. Latour père (François), ex-noble, de Cayrols, condamné à mort et exécute le 4 Thermidor An II pour avoir fait émigrer son fils encore mineur, lui avoir fourni des fonds et avoir eu depuis correspondance avec lui, Lastic-Lescure, de Lescure (Vigouroux), guillotiné à Paris (An II)
36. Laporte, ci-devant abbé, puis membre de la Société des buveurs dite des crameurs, d'Aurillac, Ladevie (François), de Trémouille-Marchal, Ladebac, de Siran, accusé d'avoir porté des entraves au recrutement de l'armée, Lacan (François), forgeron, de Siran, Lagarde-Saignes fils
37. Laroche (Élisabeth-Françoise), femme Méallet de Faulat, de Marcolès, Leymonie (Pierre), de Mauriac, accusé d'avoir cache son fils, prêtre, Labro, ex-supérieure du couvent de Chaudesaigues
38. Lac (Hugues), maire de Boisset, accusé de s'être mis à la tête d'un rassemblement considérable qui, le 22 Mars 1792, s'était porté au château de Fargues (Vitrac) et l'avait démoli en partie, ainsi que celui de Conquans (Boisset), Lacod, dit Brunei, résidant à Ruynes, Larose, marchand, d'Aurillac
39. Laborie (Jean), de Vachand (Ladinhac), condamné pour avoir tenu des propos contre le curé constitutionnel et ceux qui assistent à sa messe, Lagarde-Saignes fils, Larguèze, médecin d'Aurillac, Laporte (Jean-Pierre), cultivateur, arrêté pour avoir fait partie de l'armée de Charrier
40. Montclar (baron de), d'Anglards-de-Salers, Malroux (Antoine) et, Masroux (Antoine), accusés d'être les auteurs des démolitions du château de Murat appartenant à la citoyenne Peyronnenc
41. Malguy (François) et, Mouriès (Robert), de Champs, Mois (Etienne), Mozat (Charles), de Lanobre, Montlogis, ex-noble 
42. Mirabel (Pierre), cultivateur, de Saint-Simon, accusé de provocation au rétablissement de la royauté, Méallet-Faulat, ex-noble, de Marcolès, Meyriniat (Jean-Pierre), Maury (Antoine), tailleur de Mauriac, accusé de recel de prêtres
43. Milhaud cadet (Jean-Baptiste), représentant du Cantal à la Convention, d'Arpajon, accusé d'avoir porté les gardes nationales, les commandants et le curé de Vitrac à des excès et des désordres, Métivier (Géraud), de Vic, Milhaud, brigadier de gendarmerie, d'Arpajon, frère du représentant en résidence à Maurs
44. Milhaud (Joseph), capitaine de gendarmerie, d'Arpajon, frère des précédents, Mirande (Dominique), agent national de Mauriac, originaire de Mauriac, Marmier, d'Aurillac, Mathieu (Marguerite), dite Duchambon, de Salers
45. Niocel fils, d'Aurillac, Nastrac (Rose), ex-supérieure de la Visitation d'Aurillac, exposée aux regards du peuple avant sa condamnation, Nouaille (La), arrêtée à Lyon, Papon (Jean), de Saignes
46. Prunière (Antoine), dit Chevalier, brassier, de Recoulès (Lozère), arrêté pour avoir fait partie de l'armée contre-révolutionnaire de Charrier, Pradel (Michel), de Pérol (Champs), Peyrac (Marguerite), de Vic, femme d'Aubin-Géraud Métivier, dit de Val, émigré, accusée de bris de scellés et d'enlèvement d'effets au château de Val (Saint-Santin-Cantalès)
47. Peyronenc, de Maurs, Portefaix (Pierre), du moulin de Saint-Michel (Saint-Georges), écroué comme ayant pris les armes à Bordeaux, contre la République, Puech (Toinette), de Laga (Roumégoux), Pertus (Joseph), coutelier d'Aurillac, accusé d'agiotage, de vendre des assignats pour de l'or à raison de 115 livres les 2 louis
48. Poulhès (Pierre), accusé d'avoir empêché le recrutement, Rivière (François), de Saint-Christophe, Rivière (Hélène), de Saint-Christophe, Rougière, veuve Lacasssagne, de Laborie (Roumégoux)
49. Rongier (Antoine), de Saint-Urcize, Rolland Lacoste, de Salers, Rouchon (Jean), de Lanobre, Roquefeuil, Ralite (Jean), cultivateur, maire de Saint-Paul-de-Salers, condamné pour propos contre-révolutionnaires
50. Robin, de Riom-ès-Montagnes, Rouquier, de Maurs
50-51. Sauret (Joseph), ex-maire de Chaudesaigues
51. Sartiges et son épouse, Gilberte Talimendier, de Sourniac
52. Serres (Antoine), de Trémouille-Marchal, Sédage père (Béral), de Marmanhac, Salgues (Antoine), brassier, de Recoulès (Lozère), accusé d'avoir fait partie de l'armée de Charrier, Sabatier, de Riom-ès-Montagnes
53. Salacroux (Pierre), de Lavergne (Siran), prévenu de démolitions et pillages chez Montal à Salvanhac (Siran), Tournier (Marguerite), veuve Laronade, de Salers, condamnée à mort et exécutée le 4 Thermidor An II pour avoir favorisé l'émigration de ses deux fils, leur avoir donné des secours et avoir correspondu avec eux, Tourret, ex-noble
54. Tournadre (André et Jacques, frères), condamnés à mort et exécutés à Aurillac en Prairial An II, Tournade, de Riom-ès-Montagnes, Tournadre (Guillaume), notaire, et ses 3 enfants : Raymond, Marguerite, Marie ; de Marcenat
55. Talimandier (Gilberte), femme Sartiges, de Sourniac, accusée d'avoir pris part aux mouvements de Lyon, Taphanel (Jean), de Loupiac, Tassy père et fils, aubergistes de Saint-Flour, accusés d'avoir donné asile à 4 prêtres et suspects d'embauchage et d'avoir deux parents émigrés
56. Tissyer (Pierre), cultivateur de Recoules (Lozère), écroué pour avoir fait partie de l'armée de Charrier, Viallard (Jeanne), de Saint-Urcize, Ventadour (Guillaume) et Vélande (Jacques), de Lanobre, Vincent (Antoine), de Recoulès (Lozère), accusé d'avoir fait partie de l'armée de Charrier
57. Vigier et Veschambres, de Riom-ès-Montagnes, Valette, notaire à Salers, Valette, ex-président du district de Mauriac
58. Vaurs, domestique de Latour, ex-noble, demeurant à Cayrols, accusé d'avoir empêcher le recrutement dans son canton, condamné à mort par jugement du 22 Septembre 1793, Valette (Jean), Verdier (Marie), femme Faucher, de Roumégoux
59. Varagnes (chevalier de), connu sous le nom de Dorel, époux d'une demoiselle Rochette, condamné à mort et exécuté à Saint-Flour le 18 Floréal An VI
59-60. Vaissier, homme de loi, de Saint-Urcize, dénoncé pour embauchage, correspondance avec les émigrés, coopération à l'armée de Charrier, condamné à mort et exécuté le 18 Messidor An II
61. Vayron (Jacques-Claude), ex-chanoine, de Saint-Flour, accusé d'avoir caché des titres féodaux, Vigouroux (Jeanne), de Recoulès (Lozère), accusée d'avoir la confiance du curé de Recoulès, un des principaux chefs de l'armée de Charrier, d'avoir eu connaissance de ses projets sans en avoir averti
62. Vaissier (Marguerite, Jean et Jacques), de Saint-Urcize, soupçonnés d'avoir eu connaissance des projets de Charrier.

Identifiant de l'unité documentaire :

27 J 29

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: 1 Cahier de 62 pages

Ressources complémentaires :

Conservation des originaux :
Localisation des originaux
Copie de l'abbé Delmas

Personne :

Delmas, Jean (érudit), Milhaud, Jean-Baptiste (1766-1833), Daude, Jean (député du Cantal), Hebrard, Pierre (député du Cantal), Lac, Hugues (maire de Boisset), Boudier, François (administrateur du district), Delmas, François (curé de Vic), Casses, Pierre (notaire à Montsalvy), Dolivier, François-Marie (administrateur du département), Sauret, Joseph (maire de Chaudes-Aigues), Milhaud (brigadier de gendarmerie à Maurs), Aiguesparses (coutelier d'Aurillac), Alary, Géraud (avoué), Altaroche, Altaroche jeune (président du département ), Avit, Azemar, Pierre (curé de Chaudesaigues), Bagilet (maire de Chastel-Marlhac), Baldran (greffier à Saint-Flour), Bar, Luce, Barbes (membre de la municipalité de Cézens), Barral, Charlotte-Françoise (veuve Fontanges), Beauchatel, Béral, Françoise, Béral, Marie-Françoise, Bernezot, Pierre, Besson, François, Besson, Marie, Blanche, Blanquier, Jean, Bonnafous, Jean, Bonnafous, Pierre, Bonal (chevalier de Fargues, Vitrac), Bonnet (juge de paix du canton de Montsalvy), Bory (cultivateur), Bory, Guillaume, Boudier, Jean-Hilaire, Bousquet, Boyer (curé de Chastel-Marlhac), Brasquier, Bruat, Brugoux (juge de paix), Brun (agent national de Chastel-Marlhac), Caila, Antoine, Calmel, Jeanne (soeur converse de Chaudes-Aigues), Canteloube, Carbonat (prêtre), Carcenat (magistrat), Chabaud, Pierre, Chanbord (maréchal ferrant), Chanet, Chanson, Chaudesaigues, Guillaume (prêtre), Chavaroche, Chavide, Pierre, Chazelles, Chevalier, Antoine, Chibret (messager), Clavière, Jean (meunier), Clavière, Michel, Combarel, Luce, Courboules, Anne, Coustet, Jeanne, Crégut, Daubert, Nicolas (commerçant de Tulle), Daubin, Daudin, David, Durand, Decours de Polvrières, Dejou, Delcros, Etienne, Delfieu, Delmas, Jean (domestique), Delolm-Nozerolles (garde du Roi), Delsol, Deltrieu (cuisinier), Devèze, Jean-Baptiste (arpenteur), Devèze, Louis (procureur syndic du district d'Aurillac), Dèze (juge au tribunal du district de Saint-Flour), Dorel (le chevalier de Varagnes, dit), Dorinière, Dorinière, Julie, Douet, Douhet, Pierre, Douhet d'Auzers, de, Duchambon, Marguerite, Dumont, Jean, Durif, Jeanne, Emblard, Guillaume, Espinasse, Géraud, Fabre, Jean (tailleur d'habits), Fabre, Louise, Fabregues, Géraud, Fargues, Faucher, Anne, Faucher, Marie, Feniès, Pierre (cultivateur), Feypon, Antoine (brassier de Rodez), Firmilliac, Elisabeth, Firmilliac, Marie, Fontange (dit Laparra, marchand d'Aurillac), Fontanges, Fontanges, Charlotte-Françoise, Fournie (dit Legros), Gardissart, Antoine, Gaston, Antoine, Gautier, Françoise, Gauzente, Louis (bouvier à Arpajon), Gillet de Bron, Gillet de Brun (?), Amable, Giraudet, Gabriel, Girbal, Jacques (prêtre), Grandet (juge de paix), Grandet (procureur syndic du district de Saint-Flour), Grangier, Géraud, Graves, Louis (meunier à Rouziers), Grenier (prêtre), Grognier (huissier à Aurillac), Henry, Pierre-Paul (député du Cantal), Hivernat, Jalenques (juge de paix à Maurs), Jarlier, Jarrige, Catherine, Jugeal, Jeanne-Marie, Jugeal de Labontat, Juillard, Jean, Laborie, Jean, Labro (supérieure du couvent de Chaudes-Aigues), Lacan, François (forgeron), Lacarrière, Lacassagne, Lacod (dit Brunel), Ladebac, Ladevie, François, Lagarde-Saignes, La Nouaille, Lapachevy, Joseph, Laporte (abbé), Laporte, Jean-Pierre (cultivateur), Larguèze (médecin d'Aurillac), Laroche (maréchal des logis), Laroche, Elisabeth-Françoise, Laroche, Françoise, Laronade, Marguerite, Larose (marchand d'Aurillac), Lastic-Lescure, Latapie, Latapie, Cécile (religieuse d'Aurillac), Latour-Lamothe, François, Lavialle (charpentier), Léotoing, Marie-Iphigénie de, Leymonie, Pierre, Malguy, François, Malet, Malroux, Antoine, Marmier, Masroux, Antoine, Mathieu, Marguerite (dite Duchamibon), Maury, Antoine (tailleur de Mauriac), Méallet de Fargues, Françoise, Méallet de Faulat, Elisabeth-Françoise, Méallet de Faulat, Métivier, Géraud, Métivier, Aubin-Géraud (dit de Val), Meyriniat, Jean-Pierre, Mirabel, Pierre (cultivateur de Saint-Simon), Mirande, Dominique (maire de Mauriac), Mois, Etienne, Montal, Montlogis, de, Mouries, Robert, Mozat, Charles, Niossel, Papon, Jean, Pertus, Joseph (coutelier d'Aurillac), Peyrac, Marguerite, Peyrac-Jugeal, Jeanne-Marie, Peyronenc, Peyronnenc, Portefaix, Pierre, Poulhès, Pierre, Pradel, Michel, Prunière, Antoine (brassier de Recoulès en Lozère), Puech, Toinette, Ralite, Jean (cultivateur, maire de Saint-Paul-de-Salers), Rivière, François, Rivière, Hélène, Robin, Rochette, Rolland-Lacoste, Rongier, Antoine, Roquefeuil, Rouchon, Jean, Rougière, Rouquier, Sabatier, Salacroux, Pierre, Salgues, Antoine (brassier), Sartiges, Gilberte, Sartiges de Sourniac, Sedaiges, Béral, Serres, Antoine, Talimandier, Gilberte, Taphanel, Jean-Joseph (sous-diacre à Loupiac), Tassy (aubergiste de Saint-Flour), Teilhard-Chaumeil (député du Cantal), Tissyer, Pierre (cultivateur), Tournade, Tournadre, André, Tournadre, Guillaume (notaire è Marcenat), Tournadre, Jacques (notaire è Marcenat), Tournadre, Marguerite, Tournadre, Marie, Tournadre, Raymond, Tournier, Marguerite, Tourret (ex-noble), Vaissier, Jacques (homme de loi), Vaissier, Jean, Vaissier, Marguerite, Valette (notaire à Salers), Valette, Jean, Varagnes (Chevalier de), Vaurs, Jean (domestique), Vayron, Jacques-Claude (chanoine), Velande, Jacques, Ventadour, Guillaume, Verdier, Marie, Veschambre, Viallard, Jeanne, Vidalenc, Vigier, Vigouroux, Jeanne, Vincent, Antoine, Montclar (baron de)
    • État des personnes mises en arrestation et traduites devant les autorités judiciaires pendant la Révolution dans le Cantal