Document d'archives : Prieuré de Chambezon (suite).

Contenu :

Présentation du contenu
1-2. Procès-verbal de l'enquête du 23 juillet 1520 faite par les commissaires délégués du bailli de Montferrand, à Lempdes « en la maison de Gilbert Le Moyte, hoste dudit lieu où pend pour enseigne l'ymage Sainct George », à l'effet d'établir contre Pierre Vernot, curé de Léotoing, les droits de dîmes de l'abbaye de La Chaise-Dieu sur diverses terres de la paroisse de Chambezon. Cette enquête fut close par une sentence du bailli de Montferrand, du 22 juin 1321, déboutant le curé de Léotoing de ses prétentions (1520-1521). – 3. Reconnaissance par divers habitants de Chambezon des droits de dîme de l'abbaye de La Chaise-Dieu sur des tènements de leur paroisse (30 juillet 1520). – 4. Rôle des habitants de la paroisse de Léotoing propriétaires de vignes assujetties à la dîme au profit du prieuré de Chambezon (1520). – 5. Sentence de Jean Chalvet, lieutenant du bailli de Montferrand, attribuant le droit de dîme de diverses terres de la paroisse de Chambezon à l'abbaye de La Chaise-Dieu, malgré les prétentions de Louis Aultier dit de Villemontée, curé de Léotoing (28 juillet 1550). – 6-7. Confins de la dîmerie du prieuré de Chambezon d'après les aveux et dénombrements consentis aux ducs de Montpensier, seigneurs de Léotoing, en 1556 et en 1607 (1556-1607). – 8. Dénombrement consenti par l'abbaye de La Chaise-Dieu à Louis II de Bourbon et à sa mère Louise, duc et duchesse de Montpensier, pour les biens tenus en fiefs desdits duc et duchesse, seigneurs de Léotoing, dans la paroisse de Chambezon (2 août 1556). – 9-28. Baux à ferme des revenus du prieuré de Chambezon. En 1573, ils sont affermés 320 livres, à charge pour les fermiers de payer une redevance de 4 setiers de froment, de 4 setiers de seigle, de 6 livres en argent et de 50 pots de vin aux curés et vicaires. – Le fermage s'élève à 180 livres en 1603. – En 1666, il est de 440 livres, plus 200 livres pour la portion congrue du curé, 101 livres, 3 setiers de seigle et 10 pots de vin « de pressoir » pour celle du vicaire ; 3 setiers et 4 cartons sont dus en outre au « sgr. de L'Estang » et 1 setier au sgr. de Mauriat. – En 1699, le montant du fermage est de 300 livres, plus de 29 setiers et 6 cartons de froment. – En 1781, il s'élève à 42 setiers de froment et 500 livres pour la portion congrue du curé ; 3 setiers et 4 cartons de froment sont dus en sus au sgr. de Léotoing, et 1 setier de froment au curé de Mauriat (1573-1781). – 29. Accord entre l'abbaye de La Chaise-Dieu et les habitants de Chambezon par lequel ceux-ci s'engagent à entretenir un vicaire dans leur paroisse à charge pour l'abbaye d'y contribuer pour une redevance annuelle de 3 setiers de seigle et de 10 pots de vin ; ledit monastère s'engage en outre à verser chaque année une aumône de 15 livres aux pauvres de Chambezon (24 juin 1574).

Cote :

1 H 253

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 6 parchemins ; 23 papiers.

Organisation :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire