Document d'archives : Prieuré de Nonette.

Contenu :

Présentation du contenu
Actes divers. – 1. Engagement de Jean de La Halle, châtelain de Nonette, à l'égard d'Aimon de La Queuille, abbé de La Chaise-Dieu, d'observer les clauses du testament de son frère, feu Guillaume de La Halle, clerc, dont il était l'héritier (3 juillet 1299). – 2-11. Documents relatifs à la célébration des offices religieux dans l'église de Nonette et à la répartition du casuel entre les desservants. A signaler : obligation pour tous les prêtres de cette église d'assister aux messes, vêpres, mâtines et complies (12 janvier 1619) ; état nominatif des bienfaiteurs de l'église de Nonette, parmi lesquels Louis Vigier, sieur de La Valette, chanoine-comte de Brioude et curé de Nonette (1572), Pierre du Rosier (1639), Jeanne de Lastic (1611), Jean de Carlat (1536), Marie de Saint-Haon (1572), Anne de Lastic (1519) ; procès-verbal de l'enquête faite à Nonette par l'évêque de Clermont dans le but d'établir les obligations des prêtres de l'église (23 avril 1655) ; lettres royaux, données à Paris, ordonnant au sénéchal d'Auvergne de faire exécuter une transaction passée, le 19 mars 1459, n. st., entre le prieur de Nonette et les prêtres de l'église du lieu au sujet de la célébration de messes anniversaires (25 août 1655), etc. (1364-1655). – 12. Promesse de Morinot de Roussy, capitaine de Nonette, de payer la dîme de ses terres sises audit lieu à Antoine Massis, prieur, ainsi que les droits de mortaille pour ceux des siens qui viendraient à décéder (14 septembre 1480). – 13. Don par Antoine Massis, prieur de Nonette, à l'église Saint-Nicolas dudit lieu, de la dîme qu'il avait acquise de Claude de Bourdeille sur le terroir de Chadone, paroisse du Breuil, à charge de célébrer sur son tombeau huit messes basses mensuelles avec absoute (3 décembre 1492). – 14. Vente par Antoine de Gonis, damoiseau, fils de feu Urbain, de Nonette, à Pierre Jouvenroux, infirmier-mage de La Chaise-Dieu, d'un pré et champ sis aux Pradaux, dans la châtellenie de Nonette, moyennant 100 livres tournois (28 juillet 1498). – 15 et 16. Accord par lequel le susdit Jouvenroux abandonne à Antoine Massis, sacristain de La Chaise-Dieu, les prés et champs précités sous condition d'entretenir la chapelle de Saint-Michel qu'il avait fondée dans l'abbaye (17 août 1498). – 17. Vente par Pierre Massis, notaire de Nonette, au susdit Pierre Jouvenroux, d'un pré avec rivage sis audit lieu sur les bords de l'Allier pour le prix de 50 livres tournois (26 octobre 1498). – 18. Vente par Antoine Chometon, prêtre de Nonette, à l'abbaye de La Chaise-Dieu, d'un pré, contenant un journal, sis au terroir de Solignac, moyennant 4 livres 5 sous tournois (14 août 1507). – 19 et 20. Procès-verbal de l'enquête de commodo et incommodo faite par Pierre Cistel, official du diocèse de Clermont, sur l'exécution de lettres pontificales prescrivant l'union du prieuré d'Orsonnette à celui de Nonette. Parmi les témoins : Pierre de Frétat, élu pour le Roi à l'élection de Clermont, Géraud Marcland, châtelain de Beaumont, Cusse et Berbezit, Pierre Busséol, curé de Saint-Pal-de-Chalencon, Robert de Malcros, notaire de La Chaise-Dieu, et Antoine Chalvon, bailli de Beaumont (5-28 mai 1558). – 21. Don par Benoît Du Velay, curé de Nonette, à l'église dudit lieu, d'une somme de 450 livres, sous condition de célébrer chaque lundi, les mardis de la Pentecôte et les Vigiles des morts, une grand'messe pour le repos de son âme et de distribuer une aumône de 6 deniers à 500 pauvres à l'issue des messes de Pentecôte et des Vigiles (23 mai 1575). – 22. Vente par Marguerite Matharel, veuve de Benoît Chambe, notaire de Charnat, à Benoît Du Velay, prieur de Brion en Gévaudan et curé de Nonette, d'une maison sise audit lieu, avec jardin, de 14 oeuvres de vigne et de 5 septerées et de 2 cartonnées de champs, pour le prix total de 200 écus d'or (29 janvier 1588). – 23. En considération des frais occasionnés par « messieurs de la garnizon » de Nonette, les religieux de La Chaise-Dieu consentent à une réduction sur le prix des trois dernières années de fermage des biens du prieuré de Nonette (14 décembre 1595). – 24 et 25. Vente par Benoît Arabin, cordonnier de Nonette, à François Reynard, laboureur d'Orsonnette, de deux champs sis dans cette dernière localité, contenant 3 septerées, moyennant 100 livres (16 janvier 1603). – 26. Vente par Joseph Amariton, marchand de Nonette, à François Reynard, laboureur d'Orsonnette, de quatre champs sis audit lieu, d'une contenance totale de 4 septerées et 3 cartonnées, au prix de 290 livres (12 août 1614). – 27-54. Quittances délivrées par les curés et vicaires de Nonette pour leurs portions congrues (1641-1770). –55. Ordonnance de Claude Labourieux, vice-gérant de l'oflicialité de Clermont, prescrivant aux prêtres de l'église de Tallende, près Nonette, et aux consuls et habitants du lieu de nommer un syndic à l'effet de répartir le casuel de cette église entre les prêtres (14 février 1642). – 56-60. Autorisation donnée par les religieux de La Chaise-Dieu à dom Claude de Chalouze de résider dans le prieuré de Nonette « jusqu'à ce qu'il ait été pourveu d'un logis convenable dans l'enclos de ladite abbaye », et engagement pris par ledit de Chalouze de célébrer les grand'messes dans l'église de Nonette sous condition de lui servir une rente annuelle de 389 livres. Par acte du 15 avril 1650, l'abbaye consentit à fournir les trois quarts des cierges nécessaires aux offices religieux, l'autre quart restant à la charge dudit de Chalouze (12 mars 1649-15 avril 1650). – 61-63. Oppositions de Françoise et Anne de Montservin, filles de feu Hugues, au déplacement du banc qu'elles possédaient dans l'église de Nonette en vertu de l'autorisation donnée à leur père et à Joseph de Montservin, leur frère, par l'abbaye de La Chaise-Dieu le 22 avril 1649 (1649-22 mai 1672). – 64 et 65. Récépissés des curés de Nonette à l'abbaye de La Chaise-Dieu pour objets servant au culte : un ciboire avec sa patène en argent (1649), dorure d'un calice (1733), deux chasubles, l'une violette et l'autre rouge (1784), etc. (1649-1785). – 66-70. Vente à l'abbaye de La Chaise-Dieu par Marguerite Branche, veuve de Jean Bordel, notaire et procureur d'office de Beaulieu, d'une grange sise dans la grande rue de Nonette, moyennant 190 livres tournois (7 décembre 1653). – 71 et 72. Règlement intervenu entre l'abbaye de La Chaise-Dieu et Claude de Chalouze, prieur curé de Nonette, au sujet de leurs obligations réciproques. Entre autres stipulations, il est convenu que le prieur prélèvera sa part sur les offrandes de l'église, qu'il assurera le service religieux avec les prêtres communalistes, une semaine et non l'autre, que l'entretien du luminaire sera à frais communs, que le vin des offices sera fourni par le prieur, que tout prêtre manquant à un service sans motif valable sera privé de son casuel hebdomadaire, que dans les processions et autres cérémonies publiques le prieur aura la préséance sur le curé, que le prieur aura seul le droit de faire sonner les cloches (24 février-24 avril 1660). – 73. Ordonnance du vicaire général de l'évêque de Clermont autorisant l'établissement d'une confrérie du Saint-Sacrement dans l'église de Nonette sur la demande des habitants du lieu. Il est en outre stipulé que la direction de cette confrérie appartiendra au curé et que les processions du Saint-Sacrement se feront dans l'enceinte du cimetière, « à raison de la petitesse de la nef de l'église » (2 juin 1661). – 74 et 75. Traités entre Charles de Bosredon et Jean de La Roque, chanoines-comtes de Brioude, d'une part, et Etienne Simoneau, syndic de l'abbaye de La Chaise-Dieu, par lequel ce dernier s'engage au nom de l'abbaye à contribuer pour une somme annuelle de 10 livres à la portion congrue du curé de Beaulieu (16 décembre 1662-2 novembre 1664). – 76. Ordonnance de l'évêque de Clermont interdisant aux filles et femmes de Nonette d'entrer dans le choeur de l'église pendant la célébration des offices sous peine d'excommunication. Cette interdiction avait été provoquée par le « peu de respect et de révérence » desdites filles et femmes, « qui poussoient l'irrévérence jusqu'à venir s'assoir sur les degrés du maistre autel » (11 septembre 1671). – 77-79. Autorisation donnée par l'abbaye de La Chaise-Dieu à Pierre Mozat, seigneur de Beaurecueil, de mettre un prie-Dieu dans l'église du prieuré de Nonette en remplacement du banc qu'il possédait dans l'église paroissiale du lieu, « puis quelque temps démolie », moyennant une rente annuelle de 30 sous (16 janvier 1672-26 septembre 1673). – 80. Engagement de l'abbaye de La Chaise-Dieu de délivrer à Claude de Chalouze, prieur de Nonette, diverses rentes en nature et plusieurs objets mobiliers (2 septembre 1684). – 81. Acte notarié portant renonciation de l'abbaye de La Chaise-Dieu à la succession de feu Claude de La Voûte, religieux, et prise de possession des objets mobiliers en provenant par Louis de Brun, sieur de Saignecroze, et sa femme, Françoise-Brigitte de Géraud de Crenilhac, neveu et nièce du défunt, habitant de Segonzac, paroisse de Saint-Gervazy (3 avril 1688). – 82. Engagement du curé de Nonette de payer le traitement de son vicaire (28 avril 1694). – 83. Requête d'Antoine Ignace Dumas, curé de Nonette, à l'évêque de Clermont, pour obtenir un vicaire (12 mars-15 avril 1716). – 84. Promesse de M. Boyer de La Salle, curé de Nonette, d'observer les conventions jadis intervenues entre ses prédécesseurs et l'abbaye de La Chaise-Dieu au sujet des novales, sur lesquelles il ne se reconnaît aucun droit (4 avril 1726). – 85. Subrogation consentie par André Sodin, marchand de Nonette, à Jean Roux, marchand de Saint-Germain-Lembron, pour la vente d'une maison sise audit Nonette, au prix de 286 livres, affectées au remboursement d'une créance hypothécaire de l'abbaye de La Chaise-Dieu sur l'immeuble en question (1er août 1743). – 86-88. Claude Foughasse, curé de Nonette, et Jean Massin, prêtre dudit lieu, reconnaissent que le montant de la dîme perçue par eux est grevé d'une contribution annuelle de 10 livres au profit du curé (1er juillet 1746). – 89-118. Quittances des décimes et autres impositions du clergé, payées par le curé de Nonette : en 1760, 257 livres et en 1781, 433 livres (1760-1781). – 119-121. Quittances de M. Grenier, curé de Nonette, pour sa portion congrue et celle de son vicaire, s'élevant à la somme totale de 700 livres par an (1762-1773). – 122. Quittance de 200 livres, montant d'un achat de vin, donnée par Jean Berthier, charpentier de Nonette, à l'abbaye de La Chaise-Dieu (6 décembre 1765). – 123-127. Accord entre l'abbaye de La Chaise-Dieu et Claude-Gilbert de Séverac, seigneur d'Aurillac, agissant en qualité de tuteur de Jean-François-Marie-Claire de Séverac, son petit-fils, habitant Auzat-sur-Allier, au sujet d'une somme principale de 6.291 livres due à l'abbaye, montant d'arrérages de la dîme d'un domaine sis dans la paroisse de Nonette, depuis l'année 1710, et pour lesquels ledit Séverac souscrit une obligation d'égale valeur (11 mars 1769).

Cote :

1 H 84

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 9 pièces, parchemin ; 118 pièces, papier.

Personne :

Amariton, Jos. (marchand de Nonette), Arabon ou Arabin, Ben. (cordonnier de Nonette), Berthier, Jean (charpentier de Nonette), Bordel, veuve de Jean (notaire de Beaulieu), Bosredon, Charles de (chanoine-comte de Brioude), Bourdeilles, Claude de, Boyer de La Salle (curé de Nonette), Branche de Beaulieu, Marg., Brun, Louis de (sgr. de Saignecroze), Busséol, Pierre (curé de Saint-Pal-en-Chalencon), Carlat, Jean de, Chalouze (Cl. de), prieur-curé de Nonette, Chalouze, Cl. de (prieur-curé de Nonette), Chalvon, Ant. (bailli de Beaumont), Chambe (veuve de Benoît notaire de Charnat), Chometon, Ant. (prêtre de Nonette), Cistel, Pierre (official de Clermont), Du Rosier, Pierre, Foughasse, Claude (curé de Nonette), Frétat, Pierre de (élu à l'élection de Clermont), Girard (veuve de Jacques sgr. de Beauvoir), Gonis, Ant. de (damoiseau, de Nonette), Gonis, Urbain de, Grenier (curé de Nonette), Géraud de Crénilhac, Françoise-Brigitte de, Halle, Guill. de La (clerc), Halle, Jean de La (châtelain de Nonette), Jouvenroux, Pierre (infirmier-mage de l'abbaye de La Chaise-Dieu et prieur de Connangles et de Fayet-Ronnaye), La Queuille, Aymon ou Aymoin de (abbé de La Chaise-Dieu), La Roque, Jean de (chanoine-comte de Brioude), Labourieux, Claude (vice-gérant de l'officialité de Clermont), Lastic, Anne de, Lastic, Jeanne de, Malcros, Robert de (notaire de La Chaise-Dieu), Marcland, Géraud (châtelain de Beaumont, Cusse et Berbezit), Massin, Jean (prêtre de Nonette), Massis, Ant. (prieur de Nonette et sacristain de l'abbaye de La Chaise-Dieu), Massis, Pierre (notaire de Nonette), Matharel de Charnat, Marg., Montservier, Anne de, Montservier, Françoise de, Montservier, Joseph de, Montservier, noble Hugues de (écuyer), Mozat, Pierre (sgr. de Beaurecueil), Roussy, Morinot de (capitaine de Nonette), Roux, Jean (marchand de Saint-Germain-Lembron), Saint-Haon, Marie de, Simoneau, Etienne (syndic de l'abbaye de La Chaise-Dieu), Sodin, And. (marchand de Nonette), Séverac, Claude-Gilb. de (sgr. d'Aurillac), Séverac, Jean-Franç.-Marie-Claire de, Velay, Benoît de (curé de Nonette et prieur de Brion-en-Gévaudan)

Organisation :

Nom de lieu :

Saint-Gervasy (Puy-de-Dôme, cant. Saint-Germain-Lembron), Beaumont (Haute-Loire, cant. Brioude) : châtelain, Beaumont (Haute-Loire, cant. Brioude) : bailli, Beaulieu (Puy-de-Dôme, cant. St-Germain-Lerbron), Solignat (Puy-de-Dôme, cant. Issoire), Auvergne : sénéchaux et sénéchaussée, Beaulieu (Puy-de-Dôme, cant. Saint-Germain-Lembron), Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : évêques, Brion (Lozère, cant. Fournels), Nonette (Puy-de-Dôme, cant. Saint-Germain-Lembron) : châtelain et capitaine, Allier (rivière), Brioude (Haute-Loire, ch. l. arr.) : (chanoines), Bromont-la-Mothe (Puy-de-Dôme, cant. Pontgibaud), Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : official, Nonette (Puy-de-Dôme, cant. St-Germain-Lembron), Breuil-sur-Couze (Puy-de-Dôme, cant. Saint-Germain-Lembron), La Chaise-Dieu (Haute-Loire, ch. l. cant.) : h) vicairie de Saint-Michel, Breuil-sur-Couze (Puy-de-Dôme, cant. St-Germain-Lembron), Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : vicaire-général, Nonette (Puy-de-Dôme, cant. Saint-Germain-Lembron) : châtellenie, Berbezit (Haute-Loire, cant. La Chaise-Dieu) : châtelain, Saint-Pal-de-Chalencon (Haute-Loire, cant. Bas), Nonette (Puy-de-Dôme, cant. Saint-Germain-Lembron) : confrérie du Saint-Sacrement, Tallende (Puy-de-Dôme, cant. Veyre) : consuls, Brioude (Haute-Loire, ch. l. arr.) : chanoines, Charnat (Puy-de-Dôme, cant. Lezoux), Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : diocèse, Les Pradeaux (Puy-de-Dôme, cant. Sauxillanges), Saint-Germain-Lembron (Puy-de-Dôme, ch. l. cant.), Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : élection, Cusse (Haute-Loire, comm. Montclard, cant. Paulhaguet) : châtelain, Auzat-Sur-Allier (Puy-de-Dôme, cant. Jumeaux), Orsonnette (Puy-de-Dôme, cant. Saint-Germain-Lembron)

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire