Document d'archives : Bâtiments de l'abbaye.

Contenu :

Présentation du contenu
1. Autorisation donnée par l'abbé de La Chaise-Dieu à André Favet, notaire dudit lieu, de réédifier une maison ruinée, sise sur la place publique et près du fort, sous condition de supprimer deux étages (22 juillet 1412). – 2. Hugues III de Chouvigny de Blot, abbé de La Chaise-Dieu, cède à ses religieux une maison dénommée « La Salavert », près des bâtiments du couvent, sous le dortoir, et reçoit en échange une autre maison dont plusieurs chambres avaient été jadis incendiées, une rente annuelle de 20 sous à percevoir sur le prieuré de Chomelix, une grange et étable récemment édifiées et 6 écus d'or (8 mars 1455, n. st.). – 3 et 4. Accord entre l'abbé de La Chaise-Dieu et Rigaud Myet, prieur-second de l'abhaye, par lequel le premier s'engage à observer les clauses testamentaires de Myet relatives à la célébration de ses obsèques, moyennant le don d'une coupe et 6 cuillières d'argent, qui devront être transformées en deux tasses pour donner à boire aux malades de l'Infirmerie, d'un pré, pour faire un « verdier » et un lieu de récréation pour les religieux et d'une maison sise dans l'enceinte du fort du monastère (29 mars 1533). – 3. Procès-verbal de l'incendie survenu dans l'abbaye de La Chaise-Dieu le 3 août 1574, avec le devis estimatif des réparations nécessaires pour la restauration des bâtiments. Ce document fournit de précieuses indications sur les dispositions intérieures du monastère à cette époque (7-8 septembre 1574). – 6-11. Consentement des habitants de La Chaise-Dieu à l'agrandissement du clos des religieux sur le chemin d'Arlanc à Allègre, à l'aide de deux petits communaux contigus (29 avril 1657). – 12. Sommation par Pierre Veyssière, sous-cellerier de l'abbaye, à Jacques Bonnefoy, bourgeois et directeur de l'hôpital de La Chaise-Dieu, de faire démolir un mur de la basse-cour de l'hôpital qui gênait l'accès d'une porte de l'abbaye (10 juillet 1670). – 13. Signification des oppositions de Jean Pouzol, notaire et procureur d'office du bailliage de La Chaise-Dieu, à l'ouverture par l'abbaye de trous dans un mur de pierre sèche de son jardin dans le but de faire écouler les eaux pluviales (20 avril 1769). – 14. Mémoire juridique pour établir les raisons de droit qui s'opposaient à la démolition projetée par l'abbé de diverses parties des bâtiments du monastère et à ses prétentions d'exploiter le quart des réserves des bois de chauffage (vers 1786). – 15-18. Plans en coupe et élévation des bâtiments de l'abbaye (XVIIIe siècle).

Cote :

1 H 6

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — Cahier, in-4°, 67 feuillets, papiers ; 2 pièces, parchemin ; 18 pièces, papier.

Organisation :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire