Document d'archives : Prieuré de Saint-Martin-d'Ollières.

Contenu :

Présentation du contenu
1. Don par Hugues Carto, prêtre de Saint-Germain-L'Herm, à l'abbaye de La Chaise-Dieu, de tous les droits qu'Aimoin de La Queuille, abbé de l'abbaye, lui avait concédés en usufruit, en décembre 1300, moyennant une redevance en nature et en argent sur la dîme de la paroisse de Saint-Martin-d'Ollières (18 juillet 1347 ; « die jovis post festum Translationis beati Benedicti »). – 2. Accord entre les religieux de La Chaise-Dieu et Michel Rolland, prieur de Saint-Germain-L'Herm, d'une part, et les luminiers de la paroisse de Saint-Martin-d'Ollières, d'autre, au sujet de la limite des dîmeries des deux paroisses (9 mai 1454). – 3. Accord entre Michel Rolland, prieur de Saint-Germain-L'Herm, et Jean Girbaud, curé de Saint-Martin-d'Ollières, par lequel ce dernier abandonne toute la dîme qu'il percevait sur la paroisse de Saint-Germain-l'Herm, sous condition que les biens de sa cure sis dans la paroisse seraient affranchis de la dîme du prieur et qu'en échange de cette cession il lui serait servi une redevance annuelle de 3 setiers de seigle et d'un setier d'avoine (9 mai 1454). – 4. Sentence arbitrale de Jacques Assolent, praticien au bailliage de Montferrand, réglant les droits de dîme de l'abbaye de La Chaise-Dieu pour son prieuré de Saint-Martin-d'Ollières, et d'Hélix de Chalencon, veuve de Gilbert de Montmorin, sur les tènements du Puy-Blanc et de La Bregalle (7 septembre 1487). – 5-6. Transaction sur procès par laquelle l'abbaye de La Chaise-Dieu cède à Jean Malozat, curé de Saint-Martin, l'entière propriété d'une métairie attenante à la cure, la dîme à percevoir sur le terroir de La Garde et une somme de 140 livres par an pour sa portion congrue (12 mai 1639). – 7-12. Sentence du sénéchal d'Auvergne condamnant l'abbaye de La Chaise-Dieu et Claude du Pouget, prieur de Saint-Germain-L'Herm, comme codécimateur de la paroisse de Saint-Martin-d'Ollières, à réparer le choeur de l'église du lieu, l'entretien du clocher étant à la charge de la fabrique (20 août 1655). – 13. Sentence du présidial d'Auvergne condamnant l'abbaye de La Chaise-Dieu à payer à Mathieu Malozat, comme héritier de feu Jean Malozat, curé de Saint-Martin-d'Ollières, la somme de 10 livres et les 2 cartons de seigle qui revenaient au curé pour sa portion congrue (31 juillet 1665). – 14. Bail à cens des revenus de la dîme du prieuré de Saint-Martin, moyennant 46 setiers de grain par an (29 juin 1669). – 15-24. Assignation au sénéchal d'Auvergne contre Pierre Vidal, chapelier du Puy, en paiement d'une somme de 26 livres qu'il devait à Pierre Geneix, curé de Saint-Martin-d'Ollières (1697-1698). – 25-52. Procès au sénéchal d'Auvergne intenté à l'abbaye de La Chaise-Dieu par Claude Defils, vicaire de Saint-Martin-d'Ollières, en paiement de sa portion congrue. Pas de résultat (1703-1706). – 53. Traité par lequel l'abbaye de La Chaise-Dieu s'oblige à payer la moitié de la portion congrue du vicaire de Saint-Martin, s'élevant à 25 écus par an, et donne au curé du lieu une somme principale de 50 livres, sous condition pour ce dernier d'entretenir le choeur, le luminaire, les ornements et vases sacrés de son église (30 janvier 1721). – 54-56. Assignation au sénéchal d'Auvergne contre Jean Degeorges et Vital Francolon, laboureurs à Soulages, pour dévastations commises par eux dans un bois appartenant à la cure de Saint-Martin-d'Ollières (juillet 1753).

Cote :

1 H 364

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 6 parchemins ; 50 papiers.

Organisation :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire