Document d'archives : Prieuré de Fayet-Ronnaye.

Contenu :

Présentation du contenu
1. Don par Ebraud de Chalencon, damoiseau, à Bernard, infirmier de l'abbaye de La Chaise-Dieu, de 2 setiers d'avoine et de 6 gélines qu'il percevait annuellement sur l'église de Fayet-Ronnaye (15 mai 1281 ; « die jovis ante Rogationes »). – 2-3. Sentence arbitrale de Jean dit Comte, curé de Doranges, réglant le différend qui s'était élevé entre Jean, prieur d'Esteil, et Bernard Chalayres, infirmier de l'abbaye de La Chaise-Dieu, au sujet de la dîme de la paroisse de Fayet-Ronnaye. L'arbitre décide que la dîme des lieux de Lespinasset, de Veteri Prato et de Granerio sis au-delà du ruisseau de Doulon appartiendra au prieur d'Esteil et le surplus à l'infirmier, qui devra payer une rente annuelle d'une hémine de seigle à l'église de Fayet (8 août 1287 ; die jovis ante festum beati Laurentii »). – 4. Accord entre Jacques Coissa, curé de Fayet, et les habitants dudit lieu, par lequel ces derniers s'engagent à réparer et à fortifier l'église et la cure de Fayet. Témoins : Chatard de Boissonouze (22 juillet 1377 ; « die mercurii in festo beate Marie Magdalenis »). – 5. Sentence de la cour du comte d'Auvergne qui maintient Armand, infirmier de l'abbaye de La Chaise-Dieu, dans le droit de percevoir la dîme sur certains tènements de la paroisse de Fayet relevant en arrière-fiefs des comtes d'Auvergne (XVe siècle). – 6. Transaction entre Pierre Jouvenroux, infirmier-mage de La Chaise-Dieu et prieur de Fayet, et les habitants dudit lieu, au sujet de la dîme de cette paroisse. Par cet acte, il est convenu que le prieur percevrait la dîme des grains conformément aux usages, qu'il lui reviendrait un porcelet sur la première portée des truies et 1 agneau par 10 moutons (1er juin 1507). – 7. Echange de dîmes entre Pierre de Jouvenroux, prieur de Fayet, et la fabrique du lieu (2 juillet 1527). – 8-11. Pièces relatives aux dépenses faites par l'abbaye de La Chaise-Dieu dans l'église de Fayet-Ronnaye. A noter : l'acquisition d'un calice en argent (1658) ; la réfection de la toiture de l'église (1661) ; l'achat d'un autre calice, d'une custode et d'un soleil en argent (1663). – 12-16. Baux à ferme de la dîme à percevoir sur la paroisse de Fayet pour le compte de l'abbaye de La Chaise-Dieu. En 1694, cette dîme fut affermée 23 setiers de grain ; en 1710, 25 setiers ; et en 1785, 100 livres (1694-1785). – 17-24. Sentence du sénéchal d'Auvergne du 3 juillet 1738, confirmée par un arrêt du parlement de Paris du 14 mars 1746, condamnant les religieuses d'Esteil, ordre de Fontevrault, à contribuer au paiement de la portion congrue du curé de Fayet-Ronnaye en raison des dîmes perçues par elles dans la paroisse. 1735-1746. – 25. Bail à rente perpétuelle par Marie Dumas, veuve d'Antoine Bournet, lieutenant de la prévôté d'Issoire, à Pierre Pomier, marchand de Saint-Germain-L'Herm, d'un domaine sis dans la paroisse de Fayet, moyennant 140 livres par an (1er septembre 1738). – 26-63. Quittances des curés de Fayet-Ronnaye à l'abbaye de La Chaise-Dieu pour leur portion congrue s'élevant en 1761 à 525 livres, et en 1775 a 500 livrés par an (1761-1784).

Cote :

1 H 353

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 8 parchemins ; 55 papiers.

Organisation :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire