Document d'archives : Le Monestier et Grandval.

Institution de conservation :

Archives départementales de la Haute-Loire

Contenu :

Présentation du contenu
Actes divers. – 1. Don par Hugues, Pons et Jean « de Mosnes » et par leurs soeurs Elise, Jaucerande et Catherine, de la paroisse de Rochesavine, à Pierre de Montarcher, prieur dudit lieu, de la dîme à percevoir sur le terroir de Mosnes, sous réserve d'une rente annuelle de 12 setiers de seigle. Parmi les témoins : Guillaume de Moranges, curé de Rochesavine (11 mai 1300). – 2 Vente par Jean Sapin, dit le Maître, de Martinangue, paroisse du Monestier, à Guillaume Alban, chambrier de l'abbaye de La Chaise-Dieu, de la dîme du terroir de Bugin, près Martinangue, moyennant 44 sous d'or (22 mai 1347). – 3. Guy de La Rochebriant, prieur du Monastier et Grandval, reconnaît devoir à l'abbaye de La Chaise-Dieu une rente annuelle de 2 setiers de seigle, et Bertrand de Guillaumanche, prieur de Charnpagnac-le-Vieux, une autre rente de 8 setiers de seigle et 4 setiers d'avoine (23 juin 1548). – 4 et 5. Ventes par Annet de La Rochebriant et Pierre Charrier, prieurs du Monastier et Grandval, à Guillaume Dubourg et Jean Mourgue, notaires de Saint-Amand-Rochesavine, de diverses dîmes de leur bénéfice, moyennant 113 écus pour la première vente et 217 setiers de grain pour la seconde (23 avril 1581-26 août 1601). – 6-8. Bail à cens de la dîme du prieuré de Grandval par le prieur Annet de La Rochebriant (1591). – 9. Bail à ferme par les religieux de La Chaise-Dieu à Claude Breuil, praticien dudit lieu, de la redevance de 9 setiers de seigle et 7 setiers d'avoine qu'ils percevaient sur le prieuré du Monestier et Grandval, moyennant 50 livres par an (1er avril 1609). – 10. Provisions de l'office de sacristain du prieuré du Monestier en faveur de Jean Bouschet (30 mai 1630-20 novembre 1642). – 11-13. Plans du tènement de La Cayre, paroisse de Grandval, dépendante de la censive de la communauté des prêtres de Marsac (1643). – 14-16. Quittances de la somme de 40 livres données par Antoine de Meaux, curé de Grandval, à l'abbaye de La Chaise-Dieu pour sa portion congrue (ler avril 1647). – 17 et 18. Rôles des tailles de la paroisse du Monestier, s'élevant à 486 livres 15 sous, en 1651, et à 2.935 livres en 1698. A cette dernière date, étaient consuls du Monestier : Guillaume et Damien Michalot, père et fils, Claude, Blaise et Vidal Imberdis et Simon de Bithon (1651-1698). – 19 et 20. Engagements par les fabriciens de la paroisse de Grandval de payer l'entière portion congrue du vicaire de l'église (6 juillet 1658-24 janvier 1659). –21. Claude de Barrieu, cellerier de l'abbaye de La Chaise-Dieu, s'oblige à payer 50 livres et 5 setiers de seigle à Pierre Chesles, curé du Monestier, pour sa portion congrue (6 avril 1659). – 22. Vente par adjudication des biens saisis au préjudice du nommé Faydide, du Monestier, sur la requête de Joseph de Laire, sieur de Chamboutes, élu d'Issoire, en paiement d'une créance de 120 livres (14 juillet 1659). – 23 et 24. Quittances délivrées par les fermiers du prieuré du Monestier aux fermiers du domaine de Blanval, pour la dîme de ce domaine (21-26 octobre 1665). – 25-27. Délibération des habitants du Monestier demandant à ce que la portion congrue du curé de cette paroisse soit payée par le prieur, nonobstant les dispositions d'un accord du 12 juillet 1667 leur imposant cette charge. Cette demande est motivée par l'émigration et la misère de la population (1667-21 juillet 1697). – 28. Rôle de la répartition de la dîme dans les paroisses du Monestier et de Grandval (24 janvier 1669). – 29. Bail à loyer par Blaise Mathias, curé du Monestier, à l'abbaye de La Chaise-Dieu, de la maison prieurale, moyennant 18 livres par an (3 avril 1669). – 30. Plan des villages de Chaussadis (anciennement Las Poulveleyras) et de Ravanie (autrefois Las Tuleyras), paroisse de Bertignat, dépendant en censives du prieuré du Monestier (1673). – 31. Acceptation par les habitants du Monestier de l'offre faite par les religieux de La Chaise-Dieu de servir une rente de 25 setiers de blé à la fabrique de leur paroisse, sous condition d'en affecter le produit à la réparation de l'église et du clocher (13 juin 1706). – 32. Bail à cens par les religieux de La Chaise-Dieu des dîmes du domaine du Lac, paroisse de Grandval, propriété du sieur Madare, procureur fiscal d'Ambert, à Guillaume Chelles, de Martinangue, moyennant 8 setiers de blé par an (18 juin 1744). – 33. Bail à ferme par les religieux de La Chaise-Dieu à Jacques-Joseph Tardif, notaire de Saint-Amant Rochesavine, des novales de la paroisse de Grandval ainsi que de la maison prieurale, composée d'une chambre, cuisine et galetas, et du jardin potager, terre et pré y attenants, au prix de 65 livres annuelles (7 juillet 1772). – 34. Bail à ferme des revenus du prieuré du Monestier et Grandval, moyennant le prix annuel de 980 livres (9 janvier 1788).

Identifiant de l'unité documentaire :

1 H 68

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 32 pièces, papier.

Organisation :

Type de document :