Document d'archives : Prieuré de Saint-Gervais-sous-Meymont.

Institution de conservation :

Archives départementales de la Haute-Loire

Contenu :

Présentation du contenu
1. Don entre vifs par Béraude de Cougeat, veuve d'Etienne de Vissac, chevalier, et par son fils Pierre de Léotoing, damoiseau, à Arbert, abbé de La Chaise-Dieu, de tout ce qu'il possédait dans les paroisses d'Azérat et de Sainte-Florine, et de diverses redevances dans les paroisses de Saint-Gervais, de Bournoncle-Saint-Pierre et de Beaumont. En échange l'abbé concède aux donateurs les droits de haute justice sur le lieu de Rigoux, mais sous condition de partager avec le prieur d'Azérat la moitié des amendes infligées aux adultérins lorsqu'elles dépassent la somme de 30 sous (mars 1282, n. st.). – 2. Vidimus par Guillaume de Védrines, garde du scel de Bertrand de La Tour, sgr. d'Olliergues, de la clause du testament d'Astorge de Mafieux faisant don d'une rente de 15 sous tourn. à l'église de Saint-Gervais (6 août 1323 : « die sabbati post festum Beati Petri ad Vincula »). – 3. Vente par Guillaume Raphin, de Thiers, à Géraud et Jean Mounier, frères, de Saint-Gervais, du quart d'un mas sis audit lieu pour 15 l. tourn. (1er avril 1331). – 4. Moyennant une somme principale de 50 s. tourn., Guillaume Raphin et Pétronille Gervais, sa femme, abandonnent à Pons de La Pauze, prieur de Saint-Gervais, toutes leurs prétentions sur divers héritages (27 sept. 1335). – 5. Ratification par Jean Pouverel d'une vente immobilière faite par sa mère, avec l'investiture du prieur de Saint-Gervais (24 janvier 1336, n. st. ; 1335, « die sabbati post festum Beati Anthonii »). – 6-7. Vente par Chatard Du Boisson, damoiseau de la paroisse de Tours, et divers dénommés dans l'acte, à Pons de La Pause, prieur, du mas de Chantegrel, moyennant 20 l. tourn. (31 déc. 1336 ; c die martis post festum Nativitalis Domini »). – 8. Mainlevée donnée par Jacques de Chatillon, sgr. de Meymont, de la saisie qu'il avait fait opérer sur la dîme d'un terrain dépendant du prieuré de Saint-Gervais (22 octobre 1422 ; « le mardi avant la feste de Toussains »). – 9. Autre mainlevée du même (12 décembre 1422). – 10. Récépissé de Thomas de Fridonet, prieur de Saint-Gervais, constatant que le lit et les vêtements de feu Hugues Dechaus, curé dudit lieu, lui ont été remis après son décès (8 mai 1458). – 11 Abandon par les religieux de La Chaise-Dieu et Jacques Motet, dit de L'Ermet, de leurs droits de mainmorte sur les biens délaissés par Antoinette d'Orfans, décédée sans descendants légitimes, au profit de Pierre d'Orfans, avocat en parlement (30 sept. 1489). – 12. Accord par lequel dom Paul de Frétat, prieur de Saint-Gervais, consent à augmenter annuellement la portion congrue de Pierre de Sylianges, curé dudit lieu, d'une somme de 15 l. et de 2 setiers de seigle (3 août 1637). – 13-14. Autre accord portant augmentation de 46 l. au profit de Jean Guillat, curé de Saint-Gervais, pour sa portion congrue (20 avril 1646). – 15. Vente par l'abbaye de La Chaise-Dieu à Michel Réalle et Damien Jenne, fermiers des prieurés de La Chapelle et de Saint-Gervais, de ses droits de mainmorte sur les biens de feu Simon Foirit, sis à Saint-Gervais, moyennant 25 l. tourn. (20 avril 1656). – 16. Moyennant une somme de 100 l., Philibert Ponmeret, curé de Nonette, se désiste de son instance au sénéchal d'Auvergne en revendication du prieuré de Saint-Gervais au profit d'Antoine Grivet, chanoine de Montbrison (1er août 1668). – 17-19. Pierre Russias, curé de Saint-Gervais, transige avec l'abbaye de La Chaise-Dieu moyennant une somme annuelle de 200 l. pour le montant total de sa portion congrue (29 déc. 1668). – 20-22. Jugement du sénéchal d'Auvergne condamnant ledit Russias à payer à l'abbaye de La Chaise-Dieu une somme de 200 l., montant d'une obligation antérieure (23 mars 1670). – 23-24. Jugement par défaut du sénéchal d'Auvergne condamnant Amable de Boulier, écuyer, sgr de La Blanchisse, à payer à l'abbaye de La Chaise-Dieu la dîme de ses terres sises à La Blanchisse et Gauliche, paroisse de Saint-Gervais-sous-Meymont (1670-1675). – 25-61. Procès au sénéchal d'Auvergne intenté par l'abbaye de La Chaise-Dieu à Damas de Colombettes, sr. du Buisson, en paiement de la dîme d'un domaine sis à Theillère, près Tours. Un jugement de défaut du 1er juin 1678 condamne le défendeur qui reçoit quittance le 8 octobre suivant du montant des sommes réclamées (1670-1678).

Identifiant de l'unité documentaire :

1 H 114

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 14 parchemins ; 47 papiers.

Organisation :

Type de document :