Document d'archives : Sénateurs du Cantal (Second Empire et Troisième République)

Institution de conservation :

Archives départementales du Cantal

Contenu :

Présentation du contenu
1-14. Second Empire : La Guéronnière (Arthur de) (1816-1875) ; 1-13. Lettres autographes de La Guéronnière (1841-1869) : affaires diverses ; 14. Notice nécrologique (Décembre 1875, copie) ; Secrétaire de Lamartine en 1848, il se rallie ensuite à Louis-Napoléon, est élu député du Cantal (1852), sénateur (1861) 
15-125. Troisième république ; 15-22. Documents collectifs (1889-1892) ; 15-19. Liste (imprimée) des membres du centre gauche du Sénat (1889) ; 20. Lettre d'envoi de la liste ci-dessus (1889) ; 21-22. Coupures de journaux concernant les sénateurs Baduel et Devès ; 21. Vote du 9 Décembre 1891 ; 22. A la foire de la Saint-Luc, à Mauriac (22 Octobre 1892) ; 23-31. Baduel (Albert) (1844-1907) ; 23-29. Coupures de journaux (1891-1896) ; 23. Lettre de remerciements du sénateur à ses électeurs (24 Octobre 1891) ; 24. Manifestation républicaine à Saint-Flour en son honneur (idem) ; 26-27. Baduel contre le projet de loi de Joseph Pochon, député de l'Ain, visant à exclure à perpétuité de toute fonction publique le citoyen qui n'aura pas fait une partie de ses études dans un établissement universitaire (1892) ; 28. Profil du sénateur Baduel, signé Nick (après 1894) ; 29. Article de Baduel au sujet d'un jugement rendu à Saint-Flour dans une affaire qui l'opposait à un directeur de journal : Baduel s'en prend au président Boudet, ancien procureur impérial à Saint-Flour, révoqué après le 4 Septembre 1870, et au juge Ipcher (1896) ; 30. Brochure de Baduel adressée aux électeurs quelques jours avant les élections sénatoriales du 4 Janvier 1902 : sa profession de foi de 1894 ; ce qu'il a fait depuis 1891 au point de vue économique, agricole, politique (16 pages ; sur la couverture, notice biographique jusqu'en 1894 et portrait) ; 31. Ses obsèques ("Le Journal du Cantal", 19 Mars 1907) : discours, notamment de Noël Cazals (député du Cantal en 1898) ; 32-42. Cabanes (Joseph) (1831-1891) ; 32-33. Notes biographiques ; 34-40. Coupures de journaux ; 34. Cabanes, élu sénateur en 1885, prend la défense des oiseaux lors de la discussion au Sénat de la loi sur le chasse (une colonne) ; 35-36. Indisposition subite (18-19 Juillet 1891) ; 37-40. Mort et obsèques (20-22 Juillet) ; 41. Faire-part ; 42. Portrait ; 43-52. Charmes (Francis) (1848-1916) ; 43. Lettre autographe de Charmes, directeur des affaires politiques au ministère des Affaires étrangères, au ministre Spuller (s. d., 1889, 4 pages) : étant donné les incidents provoqués par les autorités ottomanes de Damas relativement aux algériens de Syrie, "il y aurait lieu d'indiquer que les dispositions qu'on nous montre ne sont pas faites pour nous encourager à prendre en main les intérêts de la Turquie" ; 44-47. Le député de 1889 à 1894 (coupures de journaux) ; 45. "Les hommes du jour M. Francis Charmes, député du Cantal". Notice biographique avec portrait ("L'Éclair de Paris", 6 Février 1890) ; 46. Ses votes (1892) ; 47. Passage d'un discours de Charmes sur Alexandre III, après la mort de ce dernier (1894) ; 48. Billet du sénateur (Paris, 1er Juin 1903) ; 49-51. Charmes et l'Académie française ; 49. Candidat au fauteuil de Ferdinand de Lesseps (1894) : résultats des 4 tours de scrutin ayant entraîné l'ajournement de l'élection (coupure de journal) ; 50-51-Réception (1909) ; 50. Discours de Charmes et réponse d'Henri Houssaye (7 Janvier, brochure in 4° de 32 + 27 pages) ; 51. Compte-rendu du journal "La Croix" (8 Janvier, un portrait) ; 52. Article sur Xavier Charmes, frère de Francis ("Revue Bleue", 24 Avril 1886, paginé 513-516) ; 53-61. Devès (Paul) (1837-1899), député de l'Hérault (1876-1881), sénateur du Cantal en 1886, réélu en 1894 ; 53-59. Lettres du député de l'Hérault au préfet de Lestaubière (1878-1879) : affaires politiques et autres ; 60-61. Deux articles de Paul de Cassagnac sur "M. Devès, sénateur, un type admirable de politicien avide, goulu, qui se fait entretenir comme une fille par vingt sociétés financières, à qui, forcément, il loue ou vend son influence politique" ("L'Autorité", 8 Juillet et 17 Novembre 1891) ; 62-125. Esquirou de Parieu (Félix) (1815-1893) ; 62-79. Documents imprimés ; 62. Notice biographique jusque vers 1878 ("La France contemporaine", non paginé, 4 pages) ; 63-78. "M. de Parieu (1815-1893) ", par Francis Courchinoux ("Les Contemporains", n° 44 - 13 Août 1893, 16 pages) ; 63. Portrait ; 63-64. L'étudiant ; 65. L'avocat ; 65-67. Le député du Cantal (1848-1849) ; 67-69. Le ministre de l'Instruction publique et des Cultes (1849-19 Janvier 1851) ; 69-70. L'attitude du député en face du coup d'État du 2 Décembre ; 70-71. Le vice-président du Conseil d'État (1852-1870) ; 71-73. L'économiste ; 73. Le réalisateur de 1'"Union monétaire latine" (1865), entre le France, la Belgique, la Suisse, l'Italie, puis l'Espagne, la Roumanie, la Serbie, la Grèce, l'Autriche - Hongrie, qui adoptèrent le franc d'or et le franc d'argent comme base de leur système monétaire ; 73-74. Le ministre présidant le Conseil d'État (1870) ; 74. Ses efforts pour empêcher la guerre ; 74-75. L'écrivain politique et l'historien ; 76-77. Le sénateur (1876-1885) ; 77-78. Le Chrétien ; 79. Quelques lignes sur le député de 1848, portrait (page détachée de "Histoire de France populaire") ; 80-123. Lettres autographes de Parieu (24 Mai 1848 - 15 Octobre 1871) : correspondance politique et littéraire ; affaires diverses ; 114. Quelques lignes au sujet du projet de voie ferrée d'Aurillac à Saint-Denis (Lot) et du projet de ligne rivale de Saint-Denis à Clermont-Ferrand (Paris, 16 Août 1862) ; 124. Lettre signée Th. De Parieu recommandant un paysan de la Limagne, nommé Tartarat, qui veut s'établir dans les environs de New-York (s.d.) ; 125. Coupure de journal (1891 ?) indiquant que Victor de Laprade appartenait au Cantal par son union avec la sœur de Parieu.

Identifiant de l'unité documentaire :

27 J 195

Inventaire d'archives :