Document d'archives : Papiers Caraman

Institution de conservation :

Archives nationales

Contenu :

Modalités d'entrée :Séquestre révolutionnaire.
Conditions d'accès :Fonds librement communicable sous réserve des restrictions nécessitées par l'état matériel des documents.
Instrument de recherche :Série T : Inv. somm. ms., par N. Valois, J. Guillaume, Fr. Soehnée et E. Martin-Chabot, 1891-1902, 1922 et 1934-1935, 8 vol. Index ms. des noms géographiques, de personnes et de quelques matières de l'inv. précédent, par Fr. Soehnée et E. Martin-Chabot, 1894-1922 et 1934-1935, 287 p.
Notice biographique :
La sous-série comprend les papiers de Marie Jean Louis Riquet, marquis de Caraman, émigré.
Fils de Victor Pierre François, mestre de camp de Berry-cavalerie, et de Louise Madeleine Antoinette Portail, Marie Jean Louis Riquet, marquis de Caraman naquit à Paris le 26 novembre 1731. Il fit ses premières armes dans le régiment de Caramandragons en 1748, capitaine en 1749, major en 1757, il fut nommé mestre de camp du régiment de Colonel Général-dragons le 15 décembre 1758 et chevalier de Saint-Louis le 4 avril 1760. Brigadier en 1768, il démissionna l'année suivante, pourvu d'une pension de 2000 livres et parvint au grade de maréchal de camp le 1er mars 1780.
Émigré, il combattit dans l'armée des Princes en 1792. Il mourut le 24 mai 1808. Il avait épousé en 1762 Marie Charlotte Eugénie de Bernard de Montessus de Rully.
Bibliographie :
PINASSEAU (Jean),L'émigration militaire. Campagne de 1792, Armée royale, I, composition, ordres de bataille, notices À à C, Paris 1957, p. 136.

Identifiant de l'unité documentaire :

T//1-T//345 - T//269/1-T//269/20,T//*/269/1-T//*/269/20