Document d'archives : Papiers Broglie

Institution de conservation :

Archives nationales

Contenu :

Séquestre révolutionnaire. Modalités d'entrée :
Fonds librement communicable sous réserve des restrictions nécessitées par l'état matériel des documents. Conditions d'accès :
Série T : Inv. somm. ms., par N. Valois, J. Guillaume, Fr. Soehnée et E. Martin-Chabot, 1891-1902, 1922 et 1934-1935, 8 vol. Index ms. des noms géographiques, de personnes et de quelques matières de l'inv. précédent, par Fr. Soehnée et E. Martin-Chabot, 1894-1922 et 1934-1935, 287 p. Instrument de recherche :
Notice biographique :
La sous-série comprend les papiers de Victor François de Broglie, maréchal de France, et de Louise Augustine Salbigothon Crozat de Thiers, sa femme, émigrés.
Fils de François de Broglie, comte de Buhy, lieutenant général, inspecteur général de la cavalerie et des dragons, gouverneur de Mont-Dauphin, et de Thérèse Gillette Locquet de Grandville, Victor François de Broglie naquit à Paris le 19 octobre 1718. Dès 1734, il était colonel du régiment d'infanterie de Luxembourg. Il fit successivement les campagnes de Bohème, de Bavière, du Rhin et des Flandres, parvenant à 30 ans, le 10 mai 1748, au grade de lieutenant général. Gouverneur de Béthune en 1751, il rejoignit l'armée d'Allemagne en 1757, puis celle de Hanovre et enfin, celle du maréchal de Soubise l'année suivante. Commandant en chef de l'armée d'Allemagne en 1759, il fut élevé la même année au maréchalat et fait prince du Saint-Empire. Ayant exercé par la suite divers emplois et gouvernements dont ceux de Metz et des Trois Evêchés, le maréchal de Broglie se trouvait, le 30 juin 1789, à la tête des troupes rassemblées en île-de-France et fut, du 13 au 15 juillet 1789, un éphémère ministre de la Guerre.
Émigré à Trèves dès 1789, il organisa l'armée des Princes dont il prit le commandement en 1792 avant de former un régiment de son nom à la solde anglaise. Nommé feld-maréchal par les Russes, il mourut à Munster le 30 mars 1804.
Le duc de Broglie avait épousé en premières noces Marie Aimée Du Bois de Villers, morte en 1751, puis Louise Augustine Salbigothon Crozat de Thiers, qui mourut à Altona le 8 mai 1813.
Bibliographie :
PINASSEAU (Jean), , Paris 1957, p. 127-128. L'émigration militaire. Campagne de 1792, Armée royale, I, composition, ordres de bataille, notices À à C

Identifiant de l'unité documentaire :

T//188/1-T//188/4,T//*/188/1-T//*/188/2