Document d'archives : Jaleyrac

Institution de conservation :

Archives départementales du Cantal

Contenu :

Présentation du contenu
L'église est mentionnée dès le IXe siècle, dans la charte dite de Clovis. Edifice de la fin du XIIe siècle pour la majeure partie, du XIVe siècle pour les chapelles latérales. A l'extérieur, de part et d'autre du porche roman, deux colonnettes reçoivent les boudins sur des chapiteaux ouvragés. La porte a conservé ses pentures de fer du début du XIIe siècle. Dans l'imposte en demi-lune, vidée au XIXe siècle, a été installé un vitrail représentant saint Martin. Le long de la façade de la chapelle, un escalier de fer du XIXe siècle conduit à la porte du clocher qui surplombe le choeur. Ce clocher, carré et massif, est contemporain de l'église primitive. Son couronnement par une flèche date du XIXe siècle. Le chevet est semi-circulaire. Sur la face sud, une fenêtre romane éclaire le choeur. La sacristie date du XVIIIe siècle (année 1786 inscrite sur le linteau). La partie sud du choeur et du chevet présente cinq pierres portant des rayures concentriques, anciens linteaux datés du Xe-XIe siècle, renversés lors du remploi. Ces linteaux devaient appartenir aux fenêtres romanes d'origine ou à une précédente église. A l'intérieur, l'église présente une nef de trois travées prolongée par un choeur sur plan carré et une abside semi-circulaire. De part et d'autre de la nef s'ouvre, sous un arc brisé, une chapelle voûtée d'ogives. Une coupole sur pendentifs hémisphérique surmonte le choeur, séparée de l'abside et de la nef par des arcs brisés. Les colonnes du choeur et l'arc séparatif de l'abside sont polychromés.

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: