Inventaire d'archives : Direction de l'hôpital Sainte-Périne

Contenu :

Le versement se compose des archives administratives de la direction de l'hôpital Sainte-Périne de 1972 à 2008, dans lequel on note cependant la présence d'archives émanant des fondations Chardon-Lagache et Rossini ou du Groupe hospitalier.
Le versement offre une vue d'ensemble non seulement sur la gestion de l'hôpital Sainte-Périne mais aussi sur celle de l'ensemble du Groupe hospitalier Sainte-Périne Chardon-Lagache Rossini.

Cote :

1212W/1-1212W/273

Publication :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Informations sur le producteur :

Sainte-Périne (hôpital)
En 1807, l'établissement de Sainte-Périne entre dans l'ensemble géré par le Conseil général des hôpitaux et hospices civils de Paris, puis de l'Assistance publique (1849). Entre 1860 et 1865, l'établissement est forcé de déménager dans le quartier d'Auteuil à Paris, dans ses locaux actuels. Au fils du temps, l'hôpital Sainte-Périne s'est spécialisé en gérontologie.
La fondation Rossini est fondée par l'Assistance publique grâce au legs de l'épouse du musicien Rossini en 1889, avec pour objectif d'accueillir les anciens artistes lyriques français et italiens. L'accueil est gratuit et mixte. Construit sur un terrain de l'institution Sainte-Périne, la gestion de la fondation lui revient naturellement dès sa création.
La maison de retraite Chardon-Lagache est créée en 1861 par acte de donation des époux Chardon-Lagache, sur un terrain appartenant à l'Assistance publique hôpitaux de Paris. Elle a pour mission d'accueillir les personnes âgées de conditions modestes.
Ces trois unités sont rassemblées administrativement au sein d'un groupe hospitalier unique vers 1967.
En 2004, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris se réorganise en constituant 12 groupes hospitaliers universitaires (GHU) et Sainte-Périne est intégré dans le groupe des hôpitaux universitaires Paris-ouest (HUPO). En 2020, à la faveur d'une nouvelle réorganisation, le nombre des GHU est ramené à 6. Aujourd'hui, Sainte-Périne fait partie du GHU AP-HP. Université Paris Saclay.

Informations sur l'acquisition :

Versement en novembre 2015.

Description :

Critères de sélection :
Environ 12 mètres linéaires ont été éliminés avec un bordereau d'élimination. Il s'agit des archives en provenance du Siège de l'AP-HP adressées à l'hôpital Sainte-Périne pour information, tels que les dossiers des comités centraux, les notes des directions centrales ainsi que les doubles ou éléments externes à la compréhension globale du versement.
Mise en forme :
Répertoire numérique.

Conditions d'accès :

Le versement est communicable conformément à la réglementation en vigueur (art. L. 213-1 et suivants du code du patrimoine).

Description physique :

20 ml

Ressources complémentaires :

Autres versements de l'hôpital Sainte-Périne :
- 1103W : Dossiers d'étude clinique (1978-2017)
- 1200W : Registres de destination des corps (1983-2012)
- 1235W : Registres de population hospitalisée (1910-2000)
- 1276W : Archives médicales (1983-2003)
 

Références bibliographiques :

- Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), Groupe hospitalier Sainte-Périne, Chardon-Lagache, Rossini, Paris, Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), 1999. (Cote : US/9585/14)
- THUILLIER Guy, Aux origines des maisons de retraite, Sainte Périne de Chaillot 1800-1836, Paris, Association pour l'étude de l'histoire de la sécurité sociale, 1997. (Cotes : B/9192, B/9169)
- Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), Groupe hospitalier Sainte-Périne, Chardon-Lagache, Rossini. Prise en charge de la personne démente, Paris, Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), 1995. (Cote : D/1449/12)
 
 

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Organisation :

Nom de lieu :

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAPHP075_000927

Où consulter le document :

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP