Inventaire d'archives : Hôpital Broussais

Publication :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Informations sur le producteur :

Broussais (hôpital)
En 1883, alors que des épidémies de choléra et de typhoïde frappent la population de la capitale, l'Assistance publique ordonne la construction d'un nouvel hôpital afin d'absorber le surplus de malades. L'hôpital est construit en quelques mois dans le quartier Plaisance (14e arrondissement) : il ouvre provisoirement sous le nom d'hôpital des Mariniers et ne fonctionne que de façon intermittente, servant de lieu de soins pour malades chroniques. Deux années plus tard, en février 1885, il est conservé définitivement et reçoit le nom de Broussais, en hommage à François Broussais (1772-1838), médecin des armées, fondateur de l'école de physiologie.
Avec le recul des épidémies, l'établissement généralise ses soins : on y traite désormais  les maladies générales et chirurgicales. Les baraquements particulièrement légers font place dès 1928 à un bâtiment neuf. En juin 1936, l'administration change une fois de plus sa dénomination et lui attribue le nom d'hôpital Broussais-La Charité, en souvenir de l'établissement de la rue des Saint-Pères désaffecté l'année précédente. À vocation générale, Broussais compte, en 1998, 514 lits répartis notamment entre les services de médecine interne, de chirurgie thoracique et cardio-vasculaire, de cardiologie.
En 1992, cet hôpital rentre dans le programme du nouvel Hôpital européen Georges Pompidou (HEGP). En 2000, une partie des services y est transférée. Les services restants, soit 120 lits, sont regroupés dans le bâtiment des Mariniers et constituent le pôle Prévention et réadaptation du groupe hospitalier HEGP-Broussais. Une partie des bâtiments est cédée à la Croix-Rouge dont ils deviennent le Siège national français.

Description :

Critères de sélection :
Plusieurs articles ne présentant pas d'intérêt historique ont été éliminés :
- 559W/268 à 559W/270 : registres de sécurité sociale, enregistrement des cotisations versées par agents (1939-1955).
- 653W/61 : gestion des corps des personnes décédées : autorisation de la Préfecture de police pour le transport de corps à visage découvert, autorisations de fermeture des cercueils, arrêtés de la Préfecture de police autorisant les soins de conservation des corps, bons pour organiser le convoi des obsèques (1981-2000).
- 653W/62 : vestiaire : documents nominatifs relatifs à la reprise ou l'abandon de vestiaire des personnes décédées par des tiers (1992-2000).
- 777W/4 et 777W/5 : validation des déclarations de décès en mairie (1991-1999).

Organisation :

Nom de lieu :

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAPHP075_BROUSSAIS

Où consulter le document :

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP