Inventaire d'archives : Série M - Administration générale du département (1800-1940)

Contenu :

L'ensemble des documents composant cette sous-série est d'une ampleur décevante : il faut le considérer comme incomplet et partiellement représentatif en ce qui concerne le commerce. Quant au tourisme, il n'en était qu'à ses premiers balbutiements.
Commerce
Affaires générales
Au début du XIXe siècle, les courtiers, manufacturiers et commerçants les plus aisés de Haute-Loire ont été recensés. Ces listes ne peuvent donner qu'une idée approximative du commerce local existant, mais elles font état des professions les plus lucratives, telles que bijoutier, imprimeur, marchand de bois ou de graines pour l'arrondissement de Brioude, dentellier, drapier ou brasseur pour celui du Puy (8 M 2).
De nombreuses sociétés coopératives ont vu le jour dans la première moitié du XXe siècle. Leur vocation première était d'acheter certains types de produit en grande quantité et de les revendre à prix modérés à leurs adhérents. Les dossiers qui sont conservés sont en majeure partie composés des statuts de ces sociétés, ainsi que des demandes et des attributions de subventions permettant leur évolution (8 M 3).
Expositions
Cet ensemble de documents couvrant presque entièrement le XIXe siècle est important en quantité et en qualité, puisqu'il permet au lecteur de se faire une idée générale de l'activité industrielle à cette période (8 M 4-11).
En 1884, une exposition industrielle départementale était organisée au Puy en relation avec le concours régional agricole (8 M 4).
Les premières expositions intitulées «Exposition des produits de l'industrie française» sont organisées au Champ de Mars à Paris dès le Directoire. Sous la Restauration, elles ont lieu tous les quatre ans (1819, 1823, 1827), puis tous les cinq ans sous la Monarchie de Juillet (1834, 1839, 1844) (8 M 5).
Au milieu du XIXe siècle, ces manifestations changent d'échelle et d'appellation puisqu'elles deviennent d'abord universelles en couvrant toutes les activités humaines, puis internationales en concernant tous les pays industrialisés, qu'ils soient européens ou américains (8 M 6-11). Nombreuses expositions se sont tenues à Paris (1855, 1867, 1878), dans des capitales, des grandes villes européennes (Londres, Amsterdam, Anvers), ou américaines (Philadelphie). Les dossiers les plus importants sont ceux qui concernent les expositions parisiennes où les visiteurs ont pu découvrir l'industrie dentellière.
Chambres de commerce
Deux chambres de commerce se sont partagées le département au cours de notre période. En 1892, le conseil municipal du Puy accepte le projet de création d'une chambre de commerce de Haute-Loire qui voit le jour le 12 novembre 1894. Son activité va tout d'abord s'étendre sur l'ensemble du territoire départemental jusqu'en 1920, date à laquelle est instituée la chambre de commerce de Brioude. A partir de cette année-là, sa circonscription va se limiter aux arrondissements du Puy et d'Yssingeaux (8 M 12-17).
En 1926, la sous-préfecture d'Yssingeaux est supprimée. En compensation, le conseil municipal de cette ville accepte le principe de création d'une chambre de commerce qui ne sera pas suivi d'effet (8 M 18).
Les principaux documents conservés résultant du contrôle exercé par la préfecture sur les chambres de commerce, le lecteur pourra consulter les papiers relatifs aux élections, ainsi que les budgets annuels.
Foires et marchés
Les foires et marchés représentent l'activité commerciale la plus locale (8 M 19-31). Des états communaux et départementaux sont rédigés dès le début du XIXe siècle et nous donnent des renseignements intéressants : date, durée, année de création, nature des denrées vendues (8 M 20).
L'essentiel des archives concernant cette activité économique est constitué par deux ensembles de dossiers communaux relatifs aux créations, suppressions, transferts de date des foires et marchés dans le département (8 M 21-26) et dans certaines communes extra-départementales (8 M 27-31). Afin de ne pas nuire au commerce local déjà existant, ces dernières devaient obtenir l'avis des communes limitrophes et l'autorisation du conseil général de la Haute-Loire avant de créer leur manifestation commerciale.
La plupart de ces foires et marchés existent encore aujourd'hui, même si l'importance et la nature des denrées vendues n'est plus du tout comparable.
Poids et mesures
Après l'adoption par l'assemblée nationale d'un nouveau système métrique dès la fin des années révolutionnaires, sa mise en place et son utilisation furent délicats et longs.
Après un ensemble général relativement homogène composé de correspondance et de règlementation (8 M 32-35), les rapports de l'inspecteur départemental datant du début du XIXe siècle font particulièrement bien ressentir les réticences à utiliser ce nouveau système métrique, ainsi que les difficultés rencontrées pour percevoir les droits de pesage et de mesurage (8 M 36).
Pour des années plus récentes, l'activité du service des poids et mesures nous est connu par des bilans financiers (8 M 38) et une correspondance relative au personnel (8 M 37).
Monnaie
Cette partie, très faible en masse d'archives, est constituée par une correspondance lacunaire (8 M 39), et par des dossiers de déclaration d'appareils pouvant servir à la contrefaçon de pièces de monnaie (8 M 40). Cette démarche concernait tous les corps de métiers possédant des appareils servant à presser ou à découper le fer, le papier ou le carton.
Tourisme
Ce dernier sous-ensemble est relativement peu important pour deux raisons principales, qui sont l'instauration très récente des congés payés (1936), et le peu d'installations touristiques existant en Haute-Loire avant 1940.
Les dernières années de notre période sont caractérisées par une prise de conscience en faveur d'un développement général du tourisme départemental. Des créations de structures d'accueil (auberge, camping, gîte...), des aménagements touristiques mettant en valeur des sites, des plans d'urbanisme pour des agglomérations à vocation touristique, des syndicats d'initiative, des structures de coordination recensant notamment les possibilités d'accueil des touristes dans le département vont être mises en place entre 1936 et 1940.
En avril 1939, le département met en place la commission départementale du Tourisme populaire, structure ayant pour mission d'organiser et de planifier les congés des ouvriers au cours de l'année : dates, moyens de locomotion, accueil dans les centres de vacances, amélioration de la qualité touristique du département (8 M 41).
Dans le même temps, les auberges de Jeunesse se développent et se structurent par le biais d'un comité local des auberges de Jeunesse du Velay (8 M 42). En 1936, seule l'auberge de Taulhac existait, alors qu'en 1939, de nombreux lieux d'accueil (gîte, auberge) s'étaient ouverts au Chambon-sur-Lignon, à Pradelles, Taulhac, Les Estables et Paulhaguet. D'autres devaient s'installer prochainement à Roche-en-Régnier et à La Chaise-Dieu. Il existait d'autre part quelques gîtes à caractère confessionnel dans la région d'Yssingeaux.
En 1938, chaque maire devait dresser la liste des lieux d'accueil possibles de campeurs dans sa commune (8 M 43). Hormis quelques réponses négatives, les terrains mis à disposition possèdent tous les mêmes caractéristiques : superficie étendue (jusqu'à deux hectares), aucun confort sanitaire, point d'eau parfois éloigné.
Un dossier intéressant et particulier concerne Le Chambon-sur-Lignon, lieu déjà très fréquenté par les touristes. Au début des années 1920, le conseil municipal demande l'érection de la commune comme station de tourisme, la création d'une chambre d'industrie touristique et l'établissement d'une taxe de séjour (8 M 44).
L'attrait de la France pour les étrangers se faisait déjà ressentir. Il convenait de mettre en place et de règlementer la profession de guide-interprète, que seules des personnes dûment certifiées pouvaient exercer (8 M 45). En Haute-Loire, il n'en existait pas en 1939.

Cote :

8 M 1-45

Publication :

Archives départementales de la Haute-Loire
2005
Le Puy-en-Velay

Informations sur le producteur :

Origine:
Préfecture Haute-Loire

Informations sur l'acquisition :

Informations sur les modalités d'entrée
Versement

Description :

Évolutions :
Accroissements
sous-série close
Critères de sélection :
Informations sur l’évaluation
conservation définitive
Mise en forme :
Mode de classement
selon le cadre de classement des AD

Conditions d'accès :

Modalités d'accès
Libre

Conditions d'utilisation :

Conditions d'utilisation
Libre

Langues :

Langue des unités documentaires: Français

Description physique :

Description physique: Document d'archives


Nombre d'éléments
Nombre d'éléments: 45 cotes
Support
Support: papier
Métrage linéaire
Métrage linéaire: 2,00

Ressources complémentaires :

Autre instrument de recherche
Répertoire numérique imprimé, "Administration générale (1800-1940), Thierry Alloin, Archives départementales, Le Puy-en-Velay, 2003"
Sources complémentaires
Sources internes
Voir répertoire numérique détaillé.
Série W : archives des chambres de commerce du Puy/Yssingeaux et de Brioude.
Sources externes
Voir répertoire numérique détaillé.
Archives des chambres de commerce du Puy/Yssingeaux et de Brioude.

Références bibliographiques :

Bibliographie
- AUDRAS Alain, «Au temps des foires et des marchés», Les Cahiers de la Haute-Loire, Le Puy, 1984, p. 213-264.
- BOURGHEA Henri, Saint-Just-Malmont au pays des tissotiers, Le Puy, Impr. Jeanne d'Arc, 1984, 168 p.
- BRAUDEL Fernand, LABROUSSE Ernest, Histoire économique et sociale de la France, t. 3 : 1789-années 1880, l'avènement de l'ère industrielle, Paris, P.U.F., 1993, 1071 p.
- BRAUDEL Fernand, LABROUSSE Ernest, Histoire économique et sociale de la France, t. 4 : années 1880-1950 : la croissance industrielle, le temps des guerres mondiales, Paris, P.U.F., 1993, 973 p.
- CHAMBON Pascal, Pont-Salomon : les hommes de la faux, Pont-Salomon, Guichard, 1995, 110 p.
- CHARON-BORDAS Jeanine, Ouvriers et paysans au milieu du XIXe siècle : l'enquête de 1848 sur le travail, Paris, Publisud, 1994, 513 p.
- DARPOUX René, «Foires et marchés», Almanach de Brioude, Brioude, 1993, p. 141-176.
- DEWERPE Alain, Le monde du travail en France (1800-1950), Paris, A. Colin, 1989.
- FAUVET Jacques, Histoire du parti communiste français, Paris, Fayard, 1964-1965.
- GAGNE André, «Le tourisme en Haute-Loire», 1900-2000 : un siècle en Haute-Loire, Les Cahiers de la Haute-Loire, Le Puy, 2001, n° spécial, p. 127-135.
- LAMOTHE Auguste, Enquête commerciale et industrielle : chambre consultative de la Haute-Loire, Clermont-Ferrand, Vaissière et Perol, 1834, 30 p.
- LAMOTHE Auguste, De l'ordonnance du 15 octobre, son influence sur le commerce, l'agriculture et l'industrie du centre de la France, Clermont-Ferrand, Impr. de Pérol, 1856, 26 p.
- L'Auvergne et le Velay : guide illustré, Clermont-Ferrand, Impr. G. Mont-Louis, 1899, 128 p.
- Le Massif-central : Auvergne, Bourbonnais, Velay à l'exposition internationale, Clermont-Ferrand, Imprimerie générale, 1937, 375 p.
- LEVASSEUR E., Histoire des classes ouvrières et de l'industrie en France de 1789 à 1870, Paris, Arthur-Rousseau, 1903.
- MARTIN Germain, Le tissage du ruban à domicile dans les campagnes du Velay, Le Puy, Peyriller, 1913, 279 p.
- MERLEY Jean, «Les carnets des établissements en Haute-Loire au XIXe siècle», Section d'histoire moderne et contemporaine, t. 2, Paris, Bibliothèque nationale, 1966, p. 55-72.
- MERLEY Jean, «Une source de l'histoire économique en Haute-Loire au XIXe siècle», Section d'histoire moderne et contemporaine, Paris, Impr. nationale, 1965, p. 101-123.
- MOSS Bernard-H., Aux origines du mouvement ouvrier français : le socialisme des ouvriers de métier (1830-1914), Paris, Les Belles Lettres, 1985.
- PARIAS Louis-Henri, sous la dir. de, Histoire générale du Travail, t. 3 : L'ère des Révolutions, Paris, Nouvelle Librairie de France, 1996, 636 p.
- PARIAS Louis-Henri, sous la dir. de, Histoire générale du Travail, t. 4 : Le travail au XXe siècle, Paris, Nouvelle Librairie de France, 1997, 682 p.
- RIVET Auguste, «Les industries en Haute-Loire : traditions, récession, expansion», 1900-2000 : un siècle en Haute-Loire, Les Cahiers de la Haute-Loire, Le Puy, 2001, n° spécial, p. 93-108
- RIVET Auguste, «D'un artisanat à l'autre», 1900-2000 : un siècle en Haute-Loire, Les Cahiers de la Haute-Loire, Le Puy, 2001, n° spécial, p. 109-119.
- ROME Marcel, «Fragment d'histoire du syndicalisme en Haute-Loire», Les Cahiers de la Haute-Loire, Le Puy, 2001, p. 329-356.
- TRIMOULLA Jean-Pierre, «Rubanerie et soierie en Yssingelais», Les Cahiers de la Haute-Loire, Le Puy, 1968, p. 157-204.
- TRINCAL Geneviève, "Les denteleuses" : la dentelle et les dentelières en Haute-Loire de 1850 à 1914, Clermont-Ferrand, Institut d'études du Massif central, 1993, 192 p.
- VERNEY-CARON Nicole, Le ruban et l'acier. Les élites économiques de la région stéphanoise au XIXe siècle (1815-1914), Saint-Etienne, Université de Saint-Etienne, 1999, 448 p.
- VINCENDON René, Aspects de l'industrie de la dentelle au Puy-en-Velay de la fin du XIXe siècle au milieu du XXe siècle, Saint-Etienne, Université Jean Monnet, 1992, 120 p.

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Archives départementales de la Haute-Loire

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD043_8M_Commerce_tourisme

Organisation :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales de la Haute-Loire

Archives départementales de la Haute-Loire