Inventaire d'archives : Chartrier André de La Ronade et fonds joints (Aymar et Barbet-Garrigue)

Institution de conservation :

Archives départementales du Cantal

Contenu :

Présentation du contenu
Le chartrier de la famille André de La Ronade, accompagné des fonds familiaux qui lui étaient organiquement joints (familles Aymar, Barbet, Garrigue et autres, dont les papiers furent recueillis par le jeu d'alliances ou par l'infatigable collectionneur que fut Alphonse Aymar), fut déposé en 1997 aux Archives départementales du Cantal par la famille Garrigue, de Salers, héritière de la maison des La Ronade, dont le nom s'était éteint à Salers en 1839 (1). Je renvoie l'utilisateur de l'inventaire et du chartrier aux tableaux généalogiques indicatifs (2), et non exhaustifs, dressés pour expliquer les successions et pour faciliter la compréhension de la transmission des dossiers.
Le chartrier des La Ronade fut utilisé par Alphonse Aymar (1865-1928) dans son étude sur « Un lieutenant général du bailliage des Montagnes d'Auvergne », parue dans la Revue de la Haute-Auvergne en 1907-1908 (tome 9 (1907), pages 253-277 et 457-487 ; tome 10 (1908), pages 102-118) : il exprimait sa « joie de fureteur », pour « avoir secoué des liasses de titres et pièces diverses, qui constituaient jadis les archives d'une puissante famille auvergnate, dont le nom s'est éteint dans la première moitié du XIXe siècle ». Il n'en disait pas plus, mais la description matérielle des documents et les extraits de lettres qu'il publiait nous prouvent bien qu'il travailla dans le même gisement que celui que, grâce à ses neveux de la famille Garrigue, nous pouvons livrer intact aux chercheurs... quatre-vingt-dix ans plus tard !
L'ensemble est composé de trois parties principales :
  • 1) le fonds André de La Ronade (en volume : la moitié du tout), fin XVIe-XIXe s. ;
  • 2) le fonds Aymar (famille Aymar, originaire du Quercy établie à Aurillac-Arpajon à la fin du XVIIIe s. ; familles Soutoul et Robert, de Saint-Christophe-les-Gorges), XVIIIe-XIXe s. ;
  • 3) le fonds Barbet-Garrigue (les Barbet sont de Fontanges, les Garrigue sont une ancienne famille du Périgord), XIXe-XXe s.
Mais on doit y ajouter deux sections qui, organiquement, semblent extérieures à l'ancien chartrier comme aux fonds familiaux : les « autres familles » dont les papiers sont pour une très grande part ceux des Farradesche, famille notable d'Allanche, et d'autre part ceux de quantité de lignages parfois notables, dont on n'a gardé que quelques pièces ou de minces dossiers. Au moins sait-on, parce que partie des papiers d'Alphonse Aymar a été recueillie à sa mort par la Société des lettres, sciences et arts « La Haute-Auvergne », que le fonds Farradesche fut rassemblé par les soins de cet infatigable chercheur (mais dans quelles conditions et pour quel objet, nous ne le savons pas).
Quant à la section « institutions », elle est constituée par des reliquats de grand intérêt, dont la provenance, au moins pour ceux qui concernent Salers, ne peut être que le chartrier des La Ronade, dont ils étaient cependant détachés.
(1) Jeanne (dite « Ursule ») Bégon, donataire universelle de Jean de Dieu-Caïétan André de La Ronade, maire de Salers, selon son contrat de mariage passé chez Salvy le 7 novembre 1839, épousa Guy Barbet. Son bienfaiteur mourut le 10 décembre suivant : il n'y eut donc pas rupture de continuité entre les La Ronade et les Barbet.
(2) Ils ont été mis au net au moyen des documents dépouillés au moment du classement et des indications que M. Philippe Garrigue m'a très obligeamment fournies, en collationnant les données rassemblées par A. Aymar sur la famille André de La Ronade dans le chapitre VIII de l'étude citée et référencée à la note suivante (elle comporte quelques erreurs).

Identifiant de l'unité documentaire :

24 J 1-101

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD015_24_J

Publication :

Archives départementales du Cantal
1999-2016
Aurillac

Conditions d'accès des documents :

Modalités d'accès Statut juridique Archives privées Communicabilité
Accès libre pour les documents familiaux antérieurs à 1850 : les articles cotés 24 J 1 à 45, 77 à 86, 89 à 101 sont donc accessibles sans autorisation des propriétaires. Les articles cotés 24 J 47 à 76 ne peuvent être communiqués que sur autorisation écrite des propriétaires eux-mêmes. Les articles cotés 24 J 46, 87 et 88, à quelques pièces près, qui seront ôtées avant examen par l'usager, sont librement communicables.

Informations sur l'acquisition :

Informations sur les modalités d'entrée
Dépôt de la famille Garrigue, de Salers, en 1997.

Origine :

Origine:
André de La Ronade (famille). Aymar, Alphonse

Description physique :

Description physique: Document d'archives

Nombre d'unités de niveau bas: 93

Métrage linéaire: 8,30

Support: papier et parchemin

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Organisme responsable de l'accès intellectuel: Archives départementales du Cantal