Inventaire d'archives : Services départementaux des Hauts-de-Seine. Aide sociale à l'enfance. Service d'accueil familial de Parmain

Contenu :

Le fonds du Service d'Accueil Familial de Parmain présente les missions de la structure et ses principaux acteurs que sont les enfants et le personnel. L'établissement s'organise autour d'une administration dite " générale " dont la seule trace documentée est la gestion du personnel contenant les dossiers individuels des assistant(es) famili(aux/ales). La mission principale du SAFASE de Parmain étant l'accueil et le placement des enfants pris en charge par l'Aide sociale à l'enfance, celle-ci s'effectue à travers le contrôle et le mouvement des effectifs, la gestion des placements et la mise en place d'actions sociales. Nous retrouvons des registres alphabétiques et chronologiques des entrées et sorties, des carnets d'effectifs et de mutations intérieures, des dossiers médicaux et administratifs à caractère nominatif, ou encore des registres de pensions supplémentaires versées.

Publication :

Archives départementales des Hauts-de-Seine
11/06/2021 à 09:51

Informations sur le producteur :

A la fin du XIXème siècle, les agences dites des Enfants Assistés sont créées pour faire face à l'afflux d'une jeune population de plus en plus importante et du nécessaire recrutement des nourrices en vue de les prendre en charge. Elles sont le relais de l'Aide sociale à l'enfance en province, pour le placement et le suivi des jeunes. C'est dans ce contexte que le nourricier de Parmain est créé en 1952 pour faire face à l'afflux de nourrissons, rattachés à l'origine à l'Administration Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) (Service des Enfants Assistés, 12 rue de la Collégiale, Paris 5ème). Le Centre a ainsi connu des dénominations diverses : - Centre Nourricier de la Région Parisienne de L'Isle-Adam ; - Centre Nourricier de la Région Parisienne section nord ; - Centre Nourricier Parmain à Chambly. En l'absence de précision dans les descriptions, il s'agit du Centre nourricier de l'Isle-Adam installé 7 rue Raymond-Poincaré à Parmain (Val-d'Oise). A partir de 1962 et la création des services déconcentrés chargés des affaires sanitaires et sociales dans les départements, le centre nourricier passe sous l'autorité de celle de Paris. A la création du nouveau département des Hauts-de-Seine, le centre nourricier est transféré par décret du 5 octobre 1970 à ce nouveau département, mais il garde une vocation inter-départementale. Puis à compter de 1984, date de la décentralisation de l'aide sociale à l'enfance, il n'accueille plus que des enfants issus du département des Hauts-de-Seine. Il permit aussi de rassembler les enfants issus des agences de placement en Province qui ont fermé leurs portes dans les années 1980. La vocation de l'établissement et la population accueillie ont évolué dans le même temps. L'objectif initial était d'assurer la prise en charge de nourrissons dont la durée de séjour était trop courte ou trop incertaine pour nécessiter un envoi dans une agence de province. Ce centre, comme ceux de Montfort, dont il est issu, et de Mainville répondaient au changement de la population accueillie, avec l'augmentation des enfants secourus, pour lesquels il convenait de ne pas couper les relations avec leur famille naturelle. Les années soixante-dix et plus encore quatre-vingt ont vu une prise en charge plus globale des problématiques des mineurs accueillis d'où l'évolution de la dénomination vers celle d'aujourd'hui de Service d'accueil familial.

Observations :

FONDS DES SERVICES ET ETABLISSEMENTS DU DEPARTEMENT

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD092_ASE_SAF_Parmain

Où consulter le document :

Archives départementales des Hauts-de-Seine

Archives départementales des Hauts-de-Seine