Inventaire d'archives : Fonds Michel Hulin (1963-1993)

Institution de conservation :

Archives nationales

Contenu :

  • 631 AP 16. Curriculum vitae et hommages. S. d.
  • 631 AP 18. Correspondance. 1968-1993.
  • 631 AP 10, 17. Thèse et travaux en physique du solide. 1963-1979.
  • 631 AP 1-9. Cours de physique des solides et de science des matériaux. 1967-1988.
  • 631 AP 11-12. Publications sur l’enseignement. 1980-1989.
  • 631 AP 13-15. Directeur de l’Equipe de recherche sur la diffusion et l’enseignement de la physique (ERDEP) à Paris VI. 1979-1988.
  • 631 AP 19-22. Activités au sein de différentes commissions et groupes de réflexion sur l’enseignement scientifique. 1970-1987.
  • 631 AP 28-32. Agrégation de physique et concours de Centrale : présidence des sessions. 1983-1988.
  • 631 AP 23-27. Directeur du Palais de la Découverte. 1972, 1983-1988.

Identifiant de l'unité documentaire :

631AP/1-631AP/32

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAN_IR_003557

Publication :

Archives Nationales
2003

Informations sur le producteur :

Hulin, Michel, Pierre, Jean, René (1938-1986).
CHRONOLOGIE UNIVERSITAIRE
1955 Entrée à l'École normale supérieure (section sciences)
1956 Licence ès sciences mathématiques
1957 Licence ès sciences physiques.
1958 Diplôme d'Études supérieures
1959 Agrégation de sciences physiques (option physique)
1959-1963 Agrégé-préparateur, puis maître-assistant à l'École normale supérieure
1963, juin Docteur ès sciences physiques
1963-1965 Service militaire (en partie en détachement à la DGRST)
1965, mars1966, sept. Sous-directeur du laboratoire de Physique de l'ÉNS
1964-1966 Chargé de cours à la Faculté des sciences de Paris
1966, oct. Maître de Conférences à la Faculté des sciences de Paris
1969 Professeur sans chaire
1971, oct. Professeur titulaire personnel à l'Université Paris 6
1977-1979 Directeur du Groupe de Physique des Solides de l'ÉNS
1980 Directeur de l'Équipe de Recherche sur la Diffusion et l'Enseignement de la Physique (ERDEP) à l'Université Paris 6
1983-1986 Président du concours d'agrégation de sciences physiques (option physique)
1984-1988 Directeur du Palais de la Découverte
1989 Prix Jean-Jacques Berger décerné par l'Académie des sciences.
RESUME DES ACTIVITES
Dans le cadre des activités de recherche de Michel Hulin, menées dans le domaine de la physique des solides, notons qu'il est éditeur des (Paris, Dunod, 1964), qui s'est tenu à Paris, au palais de l'UNESCO en juillet 1964 ; en mai 1971, il coorganise avec le Professeur Stuke de Marburg, sous l'égide de l'European Physical Society, l'Europhysics conference on the physics of selenium and tellurium. Pendant deux ans (1977-1979), il dirige le groupe de physique des solides de l'École normale supérieure qui comporte environ 200 personnes, assurant la gestion du personnel, la gestion financière, le suivi scientifique des équipes, lançant des opérations nouvelles, réorganisant les services généraux, s'efforçant de définir une politique de recherche. Ensuite il va se tourner vers la didactique de la physique et crée en 1979, à l'Université Paris 6, l'ERDEP (Équipe de recherche sur la diffusion et l'enseignement de la physique). Il sera codirecteur au début de 1984 du GRECO ( Groupement de recherches coordonnées) de didactique des disciplines. Comptes rendus du 7e congrès international sur la physique des semi-conducteurs
Au cours de sa carrière de professeur il a eu l'occasion d'enseigner une grande variété de cours, dans tous les cycles d'enseignement, du 1er cycle au DEA, avec un effort particulier pour assurer la formation permanente des enseignants des différents ordres d'enseignement (participation aux actions de recyclage des professeurs de l'enseignement secondaire de 1970 à 1974-1975, lors de la réforme Lagarrigue des programmes ; cours de formation permanente de 1976 à 1978, en physique des solides pour les professeurs des classes préparatoires). Il a aussi mené des expériences d'enseignement individualisé (« plan Keller ») et il est l'auteur de nombreux ouvrages d'enseignement.
Michel Hulin s'implique profondément dans les questions concernant l'enseignement. Participant au bureau de la Société française de physique (SFP), il est responsable des problèmes d'enseignement ; ceci le conduit à participer à la rénovation de divers programmes d'enseignement (maîtrise de sciences physiques destinée à la formation des futurs professeurs de lycées ; réforme de 1972 des programmes des classes préparatoires) et au lancement des « Encarts pédagogiques » du . La Société française de physique ayant décidé, en 1969, d'aborder le problème de l'enseignement secondaire conjointement avec l'Union des physiciens et la Société chimique de France, le rapport que Michel Hulin élabore en avril 1970 sur « La nécessaire réforme de l'enseignement des sciences physiques dans le second degré » sert de base à la déclaration commune des trois sociétés, « texte important qui peut-être considéré comme initiateur de la création d'une Commission de réforme de l'enseignement des sciences physiques » (dans , octobre 1977, p. 87, note 1), connue sous le nom de commission Lagarrigue. Le rapport Hulin d'octobre 1971 présenté à la commission Lagarrigue, et intitulé « Remarques préliminaires relatives à l'enseignement dit de technologie », sera une référence pour ladite commission. Il participe de manière suivie et active, pendant toute sa durée, aux travaux de la commission et il y présente plusieurs rapports importants. En prolongement, il écrit en 1974-1975, à l'intention des professeurs du secondaire, des articles sur différentes parties des nouveaux programmes dans le et il lance, en 1973, à l'Université Paris 6, à l'intention des professeurs du secondaire, un service de Coopération universitaire d'information et de documentation des enseignements, le CUIDE, dont il suit les travaux. Bulletin de la SFPBulletin de l'Union des physiciensBulletin de l'Union des physiciens
A partir de 1977 il est étroitement associé aux activités de l'École francophone sur l'enseignement de la physique (EFEP), école créée à l'initiative d'Abbus Salam et d'Alfred Kastler. En 1982, il lance le Bulletin de l'EFEP pour établir des liens de coopération en dehors des sessions de l'école qui ont lieu tous les deux ans. Michel Hulin collabore de manière suivie à l'organisation et à l'administration de l'école, à l'animation scientifique pendant les sessions ainsi qu'à la rédaction du . En 1979, il est amené à participer, en qualité de représentant de la SFP, au bureau exécutif des éditeurs du , nouveau périodique lancé à l'initiative de la Société européenne de physique pour publier des articles de réflexion sur la physique et son enseignement. BulletinEuropean journal of physics
Outre sa participation, au sein de l'Université Paris 6, au Conseil des enseignements, à la Commission inter-UER d'enseignement de la physique ainsi qu'au Conseil de l'UER de physique de la matière condensée, il préside pendant deux ans de 1981 à 1983 le conseil de la bibliothèque inter-universitaire Jussieu, organisme au fonds très riche, hérité des collections scientifiques de l'ancienne Sorbonne.
Son intérêt pour les questions d'enseignement l'amène à collaborer, pendant de nombreuses années, à la préparation des sujets des épreuves écrites de physique du concours de l'École centrale, puis à être vice-président pour la physique du jury du concours commun d'entrée à l'École supérieur d'électricité, l'École centrale lyonnaise et l'Institut d'optique. Ayant siégé au début des années 1970 au jury d'agrégation de sciences physiques - option physique, il assume la présidence de ce jury pour les sessions 1983 à 1986. Il préside de 1979 à 1983 la commission de choix des sujets de baccalauréat.
Il va participer à de nombreuses actions ponctuelles : commission des réformes des programmes de terminale, Ministère de l'Education nationale, printemps 1982 ; groupe de réflexion sur l'évolution possible des sujets de physique au baccalauréat, piloté par l'Inspection générale, 2e et 3e trimestre 1982 ; mission d'information sur la recherche en éducation et socialisation de l'enfant, présidée par R. Carraz et installée au printemps 1982 ; groupe de réflexion sur les « pré requis » à l'entrée dans les universités, Ministère de l'Education nationale, janvier-mars 1983.
Dans le domaine de la vulgarisation, Michel Hulin participe, en 1982, comme adjoint au conseil scientifique, à la conception des expositions relatives au thème « Structure de la matière » pour le futur musée des sciences et techniques de la Villette. De 1985 à 1988, il appartient au conseil d'orientation de La Villette (COVIL), puis est nommé au conseil d'administration. Par ailleurs, il participe pendant plusieurs années au comité de physique du Palais de la Découverte, dont il est président de 1982 à fin 1983, date de son entrée en fonction comme directeur de l'établissement ; il est appelé ainsi à participer, en 1983, au groupe de travail constitué par la Direction des bibliothèques, des musées et de l'information scientifique et technique du Ministère de l'Education nationale (commission présidée par Hubert Curien, alors président du conseil d'administration du Palais) pour envisager les conditions de relance du Palais de la Découverte.
Tout en assurant la direction du Palais de la Découverte, il continuera à enseigner à l'Université dans une section réservée aux travailleurs dont les cours ont lieu en soirée. Outre le pilotage du plan de rénovation de l'établissement, lancé en 1986, l'action de Michel Hulin s'exerce simultanément dans diverses directions : réorganisation interne, réalisation de nouvelles salles et expositions temporaires, recherche d'une présentation plus interactive, lancement d'actions décentralisées, etc. C'est sous sa direction qu'aura lieu la célébration du cinquantenaire de l'établissement. Pendant cette période, il doit faire face aux menaces qui pèsent sur le Palais du fait de la création de La Villette. Les textes qu'il écrit en 1988 montrent son ambition pour l'avenir de l'établissement et son engagement et son engagement pour le promouvoir.
En 1987, il est chargé par l'ICOM (International Council of Museums) d'une mission d'expertise à Tunis pour « élaborer une étude de faisabilité sur la formulation d'un projet de création d'une Cité nationale des sciences et de technologie en Tunisie ».

Informations sur l'acquisition :

Don de Mme Nicole Hulin, 24 février 2003.

Conditions d'accès :

Librement communicable.

Conditions d'utilisation :

Reproduction autorisée.

Description physique :

32 cartons soit 3,20 ml.

Ressources complémentaires :

Instrument de recherche réalisé par Nicole Hulin, 2003, 13 p.

Références bibliographiques :

Publications d'ouvrages.
. Chez Armand Colin, collection « Du cours aux applications (premier cycle) »
, 1971, rééd. 1981. Electromagnétisme - équations de Maxwell
, 1971, rééd. 1978. Electromagnétisme - ondes électromagnétiques
, 1974. Introduction à la physique atomique et à la physique quantique
, 1969, rééd. 1974. Mécanique , vibrations - ondes
, 1974, rééd. 1981. Thermodynamique (premier et second principes)
, 1974. Thermodynamique (les fonctions thermodynamiques et leurs applications)
ALAIS (P.), HULIN (M.), 1967, 3 édition 1972, rééd.1980. Rappels et compléments de mathématiques,e
ALAIS (P.), HULIN (M.) et GACOUGNOLLE (J.), , 1969, 3 édition 1976, rééd. 1981. Mécanique (cinématique - dynamique)e
ALAIS (P.), HULIN (M.) et SIMON (Y.), , 1969, 2 édition, 1971. Electricité (électromagnétisme)e
ALAIS (P.), HULIN (M.) et SIMON (Y.), , 1969. Electricité(électrostatique-électrocinétique)
Chez Armand Colin, collection U
, en collaboration avec Marie-Françoise Quinton. Outils mathématiques pour la physique
Chez Hermann, collection Méthodes
BARUCH (P.), HULIN (M.) et PETROFF (J.F.), Electricitémagnétisme, 1972.
Publications depuis 1989.
Articles (ordre chronologique)
«Quelques points d'histoire relatifs à la physique du solide », , t.6 n°1, janvier-février 1989, p. 1-21. La Vie des sciences
«Constatations et thèses sur l'enseignement scientifique », , février 1989, p. IV-VIII. Supplément aux Bulletins de la Société Française de Physique et de l'Union des Physiciens
«Le vieux monsieur de l'avenue Roosevelt », numéro spécial des sur la diffusion des connaissances scientifiques, avril 1989, p. 1-10. Article réédité dans , n° 272, novembre-décembre 1989, p. 39-55. Annales des MinesLa pensée
«Les leçons de la déconvenue », , n° 1, automne 1989, p. 5-11. Alliage
«La vulgarisation et l'enseignement face à un défi : la création et la diffusion de la culture scientifique et technique », , n° 720, janvier 1990, p. 1-15. Bulletin de l'Union des physiques
«Faire évoluer le problème de physique », , n° 728, novembre 1990, p. 1301-1308. Bulletin l'Union des physiciens
«Quelques suggestions relatives à l'enseignement de la physique dans le second degré, 17 novembre 1975 », , n° 730, janvier 1991, p. 3138. Bulletin de l'Union des physiciens
«De l'activité scientifique au paradigme de l'enseignement », Conclusion du colloque (octobre 1988) «Un siècle de rapports de la physique et des mathématiques 18701970 », Actes dans , n° spécial 40, mai 1991, p. 101113. Revue du Palais de la Découverte
«Compétence scientifique ou capacité à gérer le savoir scientifique », interview d'août 1988, , n° 15, novembre 1997, p. 5-10. Clés à venir
Ouvrages
HULIN (M.), , Paris, Presses de l'École normale supérieure et Palis de la Découverte, 1992. Le Mirage et la Nécessité. Pour une redéfinition de la formation scientifique de base
HULIN (M.) et BETBEDER-MATIBET (Odile), , Éditions de physique, 1991. Théorie des groupes appliquée à la physique
HULIN (M.) et MAURY (J. P.), , Paris, Dunod, 1991, rééd. 1996. Les Bases de l'électromagnétisme
HULIN (M. et N.) et MOUSSELIN (L.), , Paris, Dunod, 1992, 2 édition 1998. Relativité restreintee
HULIN (M. et N.) et PERRIN (D.), , Paris, Dunod, 2 édition 1993, 3 édition 1998. Équations de Maxwell, Ondes électromagnétiquesee
HULIN (M. et N.), VEYSSIE (M.), , Paris, Dunod, 1994, rééd. 1996. Thermodynamique

Localisation physique :

Pierrefitte