Inventaire d'archives : Bibliothèque d'histoire sociale La Souvarine. Fonds Boris Souvarine

Contenu :

Boris Souvarine, de son vrai nom Boris Lifschitz, est un militant politique, journaliste, historien et essayiste. En 1897, la famille Lifschitz quitte la Russie pour la France ; elle obtient la nationalité française par naturalisation en 1906. Ouvrier bijoutier, journaliste de talent, il anime à partir de mai 1919 le Comité de la III° Internationale et publie peu après le Bulletin Communiste. Après la fondation du P.C.F., il en devient un dirigeant de premier plan, ainsi que de l'Internationale Communiste. Dès 1924, il s'oppose au stalinisme montant et est rapidement exclu du P.C. Il recommence alors la publication du Bulletin Communiste. Parallèlement il organise le Cercle Communiste Marx-Lénine, transformé en Cercle communiste Démocratique en 1930. La rupture définitive avec Trotsky a lieu en 1929. Souvarine restera toute sa vie un adversaire acharné du stalinisme. En 1935 il fait paraître sa biographie de Staline intitulée "Staline. Aperçu historique du bolchevisme". L'extraordinaire lucidité de cet ouvrage, toujours utilisable, est actuellement unanimement reconnue. En mars 1985, peu après la mort de Souvarine, le réalisateur Jean Aurel adaptera cette biographie de Staline sous la forme d'un documentaire pour le cinéma, simplement intitulé "Staline". En 1936, sous le pseudonyme de Motus, Souvarine publie aux Éditions de France un ouvrage, "À travers le Pays des Soviets". En 1935, il fonde l'Institut d'histoire sociale et rassemble une importante documentation sur le communisme, l'Union soviétique, et le mouvement ouvrier généralement. Il crée Les Amis de la vérité sur l'URSS, collectif qui publie plusieurs brochures à La librairie du travail. Il est arrêté en 1940 à Marseille par le gouvernement de Vichy. Libéré grâce à l'intervention d'un officier (son ami Henri Rollin), il fuit alors aux États-Unis. Après la guerre il rédige dans la revue Est-Ouest, revue d'information sur les pays de l'Est qui donne une grande place aux dissidents. Il a créé en 1957 la revue Le Contrat social, qui a paru pendant 11 ans.

Publication :

Archives départementales des Hauts-de-Seine
06/07/2021 à 13:16

Conditions d'accès :

Fonds conservé à la Bibliothèque d'Histoire Sociale La Souvarine, 4 avenue Benoît-Frachon, 92000 Nanterre.

Observations :

FONDS D'ARCHIVES PRIVEES - ARCHIVES PRIVEES A CARACTERE POLITIQUE OU SYNDICAL

Identifiant de l'inventaire d'archives :

AD92_fonds_boris_souvarine

Où consulter le document :

Archives départementales des Hauts-de-Seine

Archives départementales des Hauts-de-Seine