Inventaire d'archives : Archives restituées par la Russie (1899-1940)

Institution de conservation :

Archives nationales

Contenu :

Introduction
Le versement 20000414 fait partie des archives restituées par la Russie à la France au début de l'année 2000. De nombreux dossiers avaient été en effet confisqués par les troupes d'occupation à partir de 1940 dans les locaux mêmes de différents ministères parisiens. Transférées en Allemagne, ils avaient été récupérés par les troupes russes en 1945, qui les avaient emmenés en URSS. La masse la plus importante de ces documents provient du ministère de l'Intérieur. Mais plusieurs autres ministères ont été touchés par ces confiscations, quoique dans des proportions nettement moindres [NOTE Pour une présentation plus complète de la restitution des archives du ministère de l'Intérieur, cf. Dominique DEVAUX, " Les archives de la direction de la Sûreté rapatriées de Russie ",, n°176, 1997, p. 78-86.] .
Le versement 20000414 correspond au fonds dit " des préfectures " par les archivistes russes. Les documents proviennent en réalité non seulement des préfectures, mais aussi d'un certain nombre de sous-préfectures et de mairies. Il pourrait s'agir de dossiers récupérés dans les locaux du ministère de l'Intérieur, comme le laissent supposer notamment les art. 53 et 54, qui ne proviennent pas d'une préfecture précise, ou les listes de maires et de conseillers municipaux des art. 118 à 121. Il s'agirait dans ce cas de dossiers transmis au ministère de l'Intérieur par la préfecture correspondante, et saisis à ce moment-là dans les bureaux du ministère. D'autres éléments en revanche incitent à penser qu'il s'agit de dossiers prélevés par les Allemands directement dans les préfectures et mairies concernées. Ainsi, les art. 89 et 90 contiennent des dossiers de demande de pièces d'identité, et notamment une fiche de renseignements sur le demandeur. On retrouve bien des fiches correspondantes à ces demandes dans le fichier central du ministère de l'Intérieur. Les deux fiches sont remplies de la même main, mais une seule remontait au ministère de l'Intérieur, l'autre étant conservée par la préfecture auprès de laquelle la demande avait été formulée, en l'occurrence celle de la Somme. La présence de cette fiche tendrait à prouver que ce dossier est bien celui de la préfecture, et que c'est là qu'il a été saisi. Il est bien sûr possible que les deux hypothèses soient valables : certains des dossiers proviendraient du ministère de l'Intérieur, d'autres directement des préfectures et mairies, et tous se seraient retrouvés confondus sans distinction par les Allemands puis les Russes.
Les dossiers rassemblés forment un ensemble hétéroclite. Dans la plupart des cas, leur intérêt semble évident pour les autorités d'occupation, qu'il s'agisse des camps de réfugiés espagnols (art. 7-31), de la surveillance des étrangers en général, et en particulier des ressortissants allemands (art. 94-110), ou encore de l'organisation de la DCA (art. 64 et 72). Mais, en dehors de quelques ensembles qui apparaissent nettement, l'ensemble semble dans le plus grand désordre. Cette impression est accentuée par le classement retenu par les archivistes russes : l'ordre des départements n'est pas respecté, et on trouve dans certains cas plusieurs sections consacrées à une même préfecture. Celle des Pyrénées Orientales est représentée à la fois par les articles 7 à 38 et par l'article 62, alors que ces dossiers ne se différencient même pas par le contenu (il s'agit dans les deux cas du suivi des réfugiés politiques espagnols). Il y a des erreurs d'attribution : l'article 37 figure dans une des sections Pyrénées Orientales, alors qu'il s'agit d'un dossier en provenance de la préfecture du Haut-Rhin. L'intérêt historique de ce versement est par là-même relativement limité.
En revanche, il s'agit d'une curiosité archivistique pour plusieurs raisons. D'abord parce que les dossiers se présentent tels qu'ils ont été récupérés dans les bureaux, sans être passés par les phases de tri et d'éliminations auxquels donnent lieu habituellement les dossiers quand ils sont archivés. Ensuite parce qu'il a été décidé de conserver ces dossiers tels qu'ils ont été classés par les archivistes russes. Les dossiers ont été reconditionnés dans des chemises neutres, mais les chemises d'origine ont été conservées car elles portent souvent mention de trois strates de renseignements : des indications portées en français par les bureaux des mairies et préfectures, des analyses en russe et, parfois, portées à un stade intermédiaire, des analyses en allemand. Le présent répertoire reprend pour l'essentiel les informations fournies par les inventaires russes. Ceux-ci ont seulement été traduits en français. Il n'a pas été touché à la formulation des analyses, ni à la composition des dossiers. On s'est seulement contenté de rassembler en un seul article les dossiers qui figuraient sous des analyses strictement identiques : l'article 2 est issu du regroupement de quatre dossiers, les articles 69 et 78 de trois dossiers chacun, l'article 77 de neuf dossiers et les articles 91 et 115 de deux dossiers chacun. Il a également été procédé à un récolement systématique du contenu des inventaires et des articles, et à une correction des noms de lieux et de personnes, dont l'orthographe avait souvent souffert de la transcription de l'alphabet latin à l'alphabet cyrillique puis de l'inverse... Par ailleurs, ce fonds était à l'origine décrit par trois inventaires différents, sans qu'on sache précisément quels critères les différenciaient. De ce fait, il a été décidé de les reprendre en une série unique, décrite dans un seul inventaire. Les inventaires russes sous leur forme d'origine (traduits en français), avant récolement et corrections, sont consultable sur simple demande au Centre des archives contemporaines auprès du service de la gestion des fonds.
Sommaire
Art 1-123 : Dossiers d’affaires traitées par diverses préfectures, sous-préfectures et mairies, 1899-1940.

Identifiant de l'unité documentaire :

20000414/1-20000414/123

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAN_IR_023251

Publication :

Archives Nationales
2000

Informations sur le producteur :

Fonds de Moscou

Description :

Mise en forme :
Classement par organisme

Localisation physique :

Pierrefitte

Mises à jour :

  • Converted_apeEAD_version_2015-06-SNAPSHOT
  • Organisation :

    Fonctions :