Inventaire d'archives : Hôpital Antoine-Chantin

Publication :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Informations sur le producteur :

Antoine-Chantin (hôpital)
La clinique Antoine-Chantin, située dans le 14e arrondissement de Paris, devient à partir de novembre 1940 un hôpital temporaire ouvert aux malades de l'Assistance publique. Elle est avec Manin et Piccini, l'une des institutions privées parisiennes auxquelles l'administration fait appel pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que le besoin en lits ne cesse d'augmenter et que les Allemands réquisitionnent les hôpitaux publics parisiens pour leurs propres besoins. L'établissement temporaire Antoine-Chantin abrite alors un service de chirurgie.
Au lendemain du conflit, l'administration, toujours à la recherche de lits d'hospitalisation, tente de prolonger la convention qui l'unit au propriétaire, la Société civile de l'hôpital privé médico-chirurgical de la rue Antoine-Chantin. Le président de la Société civile de l'hôpital accorde la prorogation du bail : l'Assistance publique est autorisée à occuper à nouveau la clinique à partir du 1er janvier 1954. Dans les faits, le service de chirurgie qu'elle gère a continué de fonctionner après 1945.
Rattaché administrativement à l'hôpital Broussais, Antoine-Chantin compte 121 lits d'hospitalisation en chirurgie et 10 lits de crèche en 1958. A la fin des années soixante-dix, les bâtiments de l'hôpital Antoine-Chantin sont démolis, et les services sont réintégrés à l'hôpital Broussais.

Description physique :

2,70 ml (registres)

Organisation :

Nom de lieu :

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAPHP075_ANTOINE-CHANTIN

Où consulter le document :

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP