Inventaire d'archives : ANDRAL (TOURNELLES) : Registres de l'établissement

Institution :

Assistance publique Hôpitaux de Paris - Archives de l'AP-HP (annuaire du service) [site web d'origine]

Contenu :

Cet inventaire contient des registres de population (malades hospitalisés), des registres du personnel et des registres médicaux.

Identifiant de l'unité documentaire :

ANDRAL (TOURNELLES)

Publication :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Références bibliographiques :

Informations sur le producteur :
Les registres d'Andral ont été cotés précedemment dans la série Fosseyeux. Voir la table de concordance 

Origine :

L'hôpital des Tournelles et son service temporaire de médecine ouvre ses portes en février 1880. Il s'installe dans les bâtiments qui abritent successivement le couvent et l'hôpital de la Charité Notre-Dame au début du XVIIe siècle, la filature des indigents de 1793 à 1866, le magasin central des hôpitaux de 1866 à 1867, puis la direction municipale des nourrices de 1867 à 1876.
L'hôpital de la rue des Tournelles répond originellement à un besoin de désencombrement des services de médecine des établissements parisiens. De 1880 à 1883, l'hôpital considéré comme une annexe fonctionne par intermittence et ferme l'été. Dès 1884, l'administration décide de faire fonctionner de façon continue le service de médecine générale des Tournelles jusqu'à ce que l'Assistance publique ait résolu son insuffisance en lits. Par arrêté préfectoral en date du 10 février 1885, l'hôpital des Tournelles reçoit la dénomination d'hôpital Andral en hommage à Gabriel Andral (1797-1876) professeur de pathologie et de thérapeutique à la faculté de médecine de Paris. Il gère alors près de 100 lits pour malades hommes et femmes.
 
L'arrêté préfectoral du 1er mai 1906 autorise l'Assistance publique à procéder à la désaffectation de l'hôpital Andral La démolition de l'édifice s'opère les mois suivants courant 1907.

Nom de lieu :