Inventaire d'archives : Hospice de Vaugirard ou des enfants gâtés

Cote :

VGR/1-VGR/12

Publication :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Informations sur le producteur :

Vaugirard (hospice)
L'hospice de santé nommé ensuite hospice de Vaugirard ou des Enfants gâtés doit sa création au lieutenant général de police Lenoir, administrateur à ce titre des hôpitaux de Paris sous le règne de Louis XVI. Administré par le bureau de l'Hôpital Général, l'établissement ouvre en août 1780 dans la maison seigneuriale de Vaugirard que le fondateur loue par bail.
L'hospice accueille dans les 130 lits disponibles les nourrissons et enfants trouvés atteints de maladies vénériennes (d'où son nom d'hospice des Enfants gâtés), ainsi que les nourrices et les femmes enceintes souffrant des mêmes affections. Les jeunes patients admis à Vaugirard proviennent tous des services de l'Hôpital général ou de l'hôpital des Enfants-Trouvés. Pour lutter contre la contagion des maladies vénériennes, Lenoir préconise de faire allaiter les jeunes enfants par des nourrices atteintes par la maladie, mais soumises à un traitement.
Dès septembre 1781, Lenoir avait proposé aux administrateurs des Enfants-Trouvés de leur céder l'hospice de Vaugirard. Ceux-ci acceptent mais, contraints d'agrandir les locaux de leur propre établissement, ils décident la fermeture et l'aliénation de la maison de Vaugirard, qui subsiste cependant jusqu'aux premières années de la Révolution. Les jeunes patients sont alors transférés aux Enfants-Trouvés tandis que les femmes enceintes, les mères et les nourrices qui y séjournaient encore sont dirigées, au moment de la fermeture de la structure en 1793, vers l'ancien couvent des capucins du faubourg Saint-Jacques transformé en lieu de soins pour les affections spécifiques dont elles souffrent, l'

Ressources complémentaires :

Les archives de l'hôpital des Vénériens ont été conservées : voir l'inventaire de l
A signaler  aussi : Notes relatives à l'histoire de l'hospice : conditions de fondation, destination de l'œuvre, provenance des administrés, XIXe siècle (36 FOSS 1, p. 133-134 ; 36 FOSS 2, p. 42-43).

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Organisation :

Nom de lieu :

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAPHP075_000602

Où consulter le document :

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP