Inventaire d'archives : Photothèque cantalienne

Institution de conservation :

Archives départementales du Cantal

Identifiant de l'unité documentaire :

45 Fi 1-20198

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD015_45_FI

Description :

Évolutions :
Accroissements
En 2009-2010, suite et fin de la mise en ligne des images restantes.

Publication :

Archives départementales du Cantal
2008
Aurillac

Conditions d'accès des documents :

Statut juridique Archives privées

Références bibliographiques :

Bibliographie
V.M.F. [Vieilles maisons françaises], Section Cantal. – Paris (93, rue de l'Université, 75007) : V.M.F. (4 BIB 108-1 à 11 et 4 BIB 1017)
Informations sur le producteur :
Biographie ou histoire
L'association pour la Photothèque cantalienne, définitivement constituée et déclarée en 1964, travaillait à réunir depuis 1958 une documentation photographique sur le département dans le domaine de l'architecture et des beaux-arts. Elle met à la disposition des chercheurs environ 20 000 clichés et tirages répertoriés.
A la création de la commission régionale Auvergne de l'Inventaire des monuments et des richesses artistiques en 1971, la Photothèque reçut pour mission de préparer conjointement avec le comité départemental le pré-inventaire du département et elle conserva donc à ce titre les dossiers de pré-inventaire.
Depuis lors, le service public régulièrement constitué a pris la suite de l'initiative associative et les collections de la Photothèque cantalienne ne se sont plus enrichies qu'au rythme des campagnes de ses adhérents et des dons recueillis par leur intermédiaire, notamment les collections Gély, Matres, Beyne, Franceschi et Muzac, composées de plaques de verre pour les plus anciennes d'entre elles (fin XIXe s.­1930 environ). La plus récente acquisition est la collection d'Adolphe de Rochemonteix, l'auteur des Eglises romanes de Haute-Auvergne (1902), regroupant ses clichés de travail et de documentation et des clichés familiaux.
Dotée de statuts rénovés et de buts plus larges depuis 1993, l'association, désormais dénommée « Photothèque et archives cantaliennes», a une vocation double : la conservation et l'enrichissement de la Photothèque cantalienne et le soutien aux archives publiques de Haute-Auvergne. Elle publie un bulletin annuel, Enluminures, et a renoué en 1994 avec sa vocation d'organisatrice d'expositions.
Il serait souhaitable que la mise en ligne de la photohèque soit le prélude à une entreprise collective et collaborative de développement de la Photothèque : on pourrait imaginer que des associations ou des particuliers lui confient leurs collections photographiques, numériques ou argentiques ; pourvu qu'elles soient inventoriées (sur un tableur classique et selon des modalités simples), elles pourront alors rejoindre les collections de la Photothèque sur le présent site. Si un lecteur de ces lignes est intéressé par un tel projet, il lui est loisible de contacter les Archives départementales, qui sont disposées à assurer les frais de la conservation, de la sauvegarde et de la mise en ligne des images à la condition que le déposant accepte qu'elles soient mises gratuitement à la consultation de tous.
Cette photothèque numérique participative mettra ainsi à la disposition de tout internaute des ressources photographiques mis en commun par le service public.
Mise en forme :
Mode de classement
Des fichiers thématiques (églises, châteaux, ensembles urbains, habitat rural ...) désormais cotés, inventoriés et numérisés permettent, en leur sein, une recherche multicritères.
Les dates indiquées dans chaque notice sont celles des photographies, non celles des objets ou monuments photographiés.

Origine :

Origine:
Photothèque et archives cantaliennes

Description physique :

Description physique: Document électronique en ligne
Nombre d'unités de niveau bas: 19024

Support: numérique

Données techniques: JEPG (résolution 200 à 300 Dpi)

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Archives départementales du Cantal