Inventaire d'archives : Etat des sources de la Première Guerre mondiale

Cote :

A BIB 902-1035 ; A000 1-9164 ; A02 49 ; A03 224 ; A04 41-169 ; A05 212 ; A07 146 ; A09 81 ; A10 145 ; A11 153 ; A89 7 ; A91 29 ; A93 17-21 ; A94 12 ; A95 19-25 ; A96 13 ; A960 1 ; A98 12 ; A980 1-1973 ; A99 8 ; AD 6 ; AD 59 58 ; AD 88 32 ; AGT 8 ; AN 274 ;

Publication :

Archives départementales du Cantal
2015
Aurillac

Conditions d'accès :

Modalités d'accès
Librement communicable, hormis les dossiers personnels des combattants qui sont communicables 75 ans ou 120 ans à la date de naissance ou 25 ans à la date du décès, ainsi que les minutes des tribunaux qui ne sont communicables qu'au bout de 75 ans.

Description physique :

Document d'archives
Nombre d'unités de niveau bas
Nombre d'unités de niveau bas: 2106

Observations :

Commentaire
La plupart des documents présentés dans cet "état des sources" sont référencés et indexées sur le site internet des Archives du Cantal. La valeur ajoutée de ce travail est leur classement logique et la présentation de leur contenu : ces informations permettront de mieux comprendre leur utilité et leur rapport à l'histoire de la Grande Guerre. L'objectif est que tous les utilisateurs potentiels (universitaires, érudits, scénaristes, secteur audiovisuel, conférenciers, écrivains, familles [puisque toutes familles françaises, sans exception, ont été concernées et la plupart d'entre elles endeuillées], éditeurs, associations culturelles et patrimoniales, associations de généalogistes, associations d'anciens combattants, communes ou EPCI, commissaires d'expositions, citoyens du Cantal ou d'ailleurs, cheurcheurs français ou étrangers, professionnels du tourisme) puissent accéder rapidement et efficacement à l'information qu'ils recherchent. Plusieurs de ces sources sont non seulement recensées, mais directement et gratuitement disponibles en ligne. Le Département du Cantal poursuit sa politique de numérisation du patrimoine écrit, notamment généalogique. Cette politique va s'inscrire dans une perspective nationale, avec la numérisation et la mise en ligne des registres matricules des 8 millions de soldats durant la Première Guerre mondiale, entamée dans 17 départements français.
Cet état des sources permettra non seulement de satisfaire au "devoir de mémoire", mais il se veut aussi (et surtout) un outil qui permettra à chacun de lire, voire d'écrire l'histoire.
A ce jour, seul le Service historique de la Défense (SHD) a mis en ligne sur son site internet, en 2008, dans le cadre du 90e anniversaire de l'Armistice de 1918, un guide des sources de la Première Guerre mondiale conservées au sein du SHD. Voir www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/Guide-des-sources-conservees-au-html. Le Cantal, fût-il à l'arrière, entend apporter sa contribution à cet effort scientifique et culturel. Il n'est pas interdit de penser que le Service interministériel des Archives de France (SIAF) mobilisera prochainement son réseau pour réaliser un guide des sources de la Première Guerre mondiale. Le Cantal, l'arme au pied, est prêt pour la mobilisation et pour "la commémoration décentralisée" de la mobilisation générale et de l'entrée en guerre, le 2 août 1914.

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Archives départementales du Cantal

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD015_Guerremondiale

Thèmes :

Type de document :

Où consulter le document :

Archives départementales du Cantal

Archives départementales du Cantal

Liens