Inventaire d'archives : Culture ; Direction théâtre, spectacles (1935-1999)

Contenu :

INTRODUCTION
Présentation de la Direction du Théâtre et des Spectacles (D.T.S.)
Le théâtre a toujours fasciné les dirigeants de notre pays, tentés de surveiller et d'encadrer son activité, comme en témoigne la création de la Comédie-Française, en 1680.
A la fin du XIXème siècle, en 1860, l'administration impériale avait limité à huit, les théâtres autorisés à donner des représentations dans la capitale. Cependant en 1864, le pouvoir politique accorde une liberté totale d'établissement aux entrepreneurs de spectacles. Pourtant, aucune mesure de l'Etat n'avait encore permis d'établir une politique globale du théâtre.
Les premières esquisses d'un projet culturel d'ensemble, où le théâtre tient sa place, reviennent au Front Populaire, puis au gouvernement de Vichy, par l'élaboration de la Loi sur les spectacles, promulguée à la Libération, après expurgation de quelques articles inadmissibles.
La IVème République jette les premières bases d'une politique cohérente en faveur du théâtre, entre 1947 et 1952.
Dès 1959, lors de sa création par André Malraux, le Ministère des Affaires Culturelles a poursuivi une politique unique de la culture où le théâtre est au centre des préoccupations politiques.
Dans le cadre de la réorganisation de la Direction Générale des Arts et Lettres, en 1961, la Direction des Spectacles et de la Musique et de l'action Culturelle est créée. Cette direction développe une politique d'aide au théâtre dans quatre principaux secteurs : la décentralisation dramatique avec la création des centres dramatiques nationaux, la politique des théâtres nationaux, la mise en place de subventions pour les compagnies théâtrales et le soutien au théâtre privé.
En 1979, est créé la Direction du Théâtre et des Spectacles.
Sa mission principale est de favoriser la création et la diffusion du spectacle vivant.
Ainsi, elle gère la tutelle des cinq théâtres nationaux qui sont la Comédie Française, le théâtre national de l'Odéon, le théâtre national de Strasbourg, le théâtre national de Chaillot, le théâtre national de la Colline et le Conservatoire supérieur d'art dramatique.
Dans le cadre de la décentralisation, la D.T.S. gère les centres dramatiques et les scènes nationales.
Le soutien de la D.T.S. aux auteurs se définit par l'aide directe à l'écriture et au montage de texte et le soutien aux structures et organismes dont l'activité est orientée vers l'écriture et la création dramatique contemporaine.
La D.T.S. est chargée en outre des questions relatives aux professions, à la formation (artistes, enfants, adolescents), des actions visant à l'extension du public et à l'amélioration de son information.
En 1998, la D.T.S. et la Direction de la Musique et de la Danse fusionnent, donnant naissance à la Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles (D.M.D.T.S.).
Ses missions sont de " favoriser la création et la diffusion, développer l'enseignement et les formations, encourager l'accès le plus large possible aux œuvres aux pratiques, protéger et mettre en valeur le patrimoine "
Présentation du fonds
Ce fonds regroupe 9 versements d'archives de la Direction du Théâtre et des Spectacles.
Les éliminations ont porté sur les doubles, les demandes de subvention non retenues, des correspondances, les bordereaux d'envoi, les dossiers de presse.
Intérêt du fonds
Ce fonds reflète l'activité et les missions des cinq bureaux qui composaient la D.T.S. :
- Le bureau des Spectacles réglementait les spectacles, et les différentes professions du spectacle et intervenait dans les affaires juridiques et la communication.
- Le bureau des activités et de la création théâtrale était chargé des compagnies dramatiques indépendantes, du soutien aux lieux de spectacle autres que les théâtres nationaux, les centres dramatiques et les scènes nationales, arts du cirque et de la rue, des organismes se consacrant à la promotion ou la diffusion du théâtre.
- Le bureau des établissements d'action culturelle soutenait les maisons de la culture, les centres d'action culturelle ou de rencontre, il était en charge de l'O.N.D.A . jusqu'à sa dissolution en 1993.
Le développement des abréviations se trouve page 29.
- Le bureau de l'enseignement et de la formation avait sous tutelle le C.N.S.A.D. et l'école de Strasbourg, soutenait les classes d'art dramatique, la formation continue des professionnels du spectacle, les actions éducatives en faveur de la pratique amateur.
- Le bureau des institutions théâtrales avait la tutelle les cinq théâtres nationaux, les centres dramatiques nationaux et les centres dramatiques régionaux.
Ce fond comprend, aussi, le travail des inspecteurs de la création et des enseignements artistiques.
Sommaire
Art 1-10 : Bureau des spectacles : Législation, relation internationale, commission de désaffectation de théâtre, organisation des professions, soutien aux professionnels du spectacle, 1943-1994. Art 11-23 : Bureau des activités et de la création théâtrale : Manifestations culturelles, activités théâtrales, théâtres privés, grand prix national du théâtre, aide à l’édition, projets culturels, 1953-1999. Art 24-33 : Bureau des établissements d’action culturelle. Associations culturelles, études et soutien des structures d’action culturelles, 1974-1996. Art 34-35 : Bureau de l’enseignement et de la formation : Conservatoire National Régional, formation de comédien et des métiers techniques du spectacles, 1976-1990. Art 36-45 : Bureau des institutions théâtrales : Tutelle des théâtres nationaux de Chaillot, de la colline, de l’odéon, de Strasbourg, comédie française, 1935-1996. Art 46 : Inspection : Rapports des inspecteurs généraux du théâtre, 1989-1998.

Cote :

20040424/1-20040424/46

Publication :

Archives Nationales
2004

Informations sur le producteur :

Direction du théâtre et des spectacles

Ressources complémentaires :

Sources Complémentaires
D'autres fonds de la D.T.S., concernant l'action de ses différents bureaux, ont fait l'objet de versements au Centre des Archives Contemporaines.
A titre indicatif, pour le bureau des Spectacles les 19900429 et 19930493, pour le bureau des activités et la création théâtrales les 19910243 et 20000197, pour le bureau des établissements d'action culturelle les 19870595 et 19900200, pour le bureau de l'enseignement les 19910241 et 19900530, pour le bureau des institutions théâtrales les 19870599 et 20030231, pour l'inspection le 19890532.
Cette liste n'étant pas exhaustive, le lecteur se reportera à l'ensemble des fonds de cette direction.

Localisation physique :

Pierrefitte

Activité :

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAN_IR_016246