Inventaire d'archives : Hôpital Armand-Trousseau et établissements qui l'ont précédé

Publication :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Informations sur le producteur :

Armand-Trousseau (hôpital)
En 1854, l'administration de l'Assistance publique décide de transformer en hôpital pour enfants l'annexe de l'Hôtel-Dieu située au faubourg Saint-Antoine et alors connue sous le nom d'hôpital Sainte-Marguerite. Le nouvel établissement pédiatrique prend le nom d'hôpital Sainte-Eugénie, en l'honneur de l'impératrice Eugénie, épouse de l'empereur Napoléon III. Inauguré le 16 mars 1854, il compte alors 405 lits de médecine et de chirurgie pour accueillir les jeunes malades. En 1880, sur proposition de l'administration, l'hôpital est rebaptisé hôpital Trousseau, pour honorer la mémoire d'Armand Trousseau (1801-1867), médecin des hôpitaux à l'Hôtel-Dieu et à Saint-Antoine et titulaire de la chaire de clinique médicale de l'Hôtel-Dieu.
Les travaux de voirie entrepris par la ville de Paris en vue du dégagement de la gare de Lyon contraignent l'administration hospitalière à procéder au transfert de l'hôpital pour enfants. Reconstruit par les architectes Maistrasse et Berger dans le 12e arrondissement de Paris, rue du Dr Arnold-Netter, le nouvel hôpital Trousseau entre en service le 15 mars 1901 tandis que son inauguration en présence d'Émile Loubet a lieu en juillet 1901. Il compte 353 lits en 1909, 570 lits en 1948 et jusqu'à 645 lits en 1960. Les réorganisations internes à l'AP-HP, le redéploiement de l'activité dans l'ensemble de ses hôpitaux ont entraîné une diminution de l'offre d'accueil, ramenée à 329 lits en 1998.
Aujourd'hui, l'hôpital Armand-Trousseau demeure fidèle à son héritage hospitalier pédiatrique et son regroupement avec l'hôpital de La Roche-Guyon (Val-d'Oise) en 2006 lui permet désormais d'assurer aussi la prise en charge du polyhandicap.

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Mises à jour :

2019

Organisation :

Nom de lieu :

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAPHP075_TROUSSEAU

Où consulter le document :

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP