Inventaire d'archives : Bibliothèque d'histoire sociale La Souvarine. Fonds Emile Roche et Claude Hariel-Roche

Contenu :

Emile Roche : économiste et homme politique, né à Estaires (Nord) le 24 septembre 1893, décédé en 1990. Après avoir débuté avant la première guerre mondiale dans le journalisme comme rédacteur au Cri des Flandres, organe républicain de l'abbé Lemire, il fut mobilisé durant la guerre de 1914-1918, qu'il termina comme capitaine. Il se lança ensuite dans la politique radicale (parti radical-socialiste de la fédération du Nord), dirigea les journaux La Voix (1928), La République (1929-1940), La Semaine (1948), La Dépêche de Paris (1945-1947) et s'occupa de questions économiques. Il contribua également à fonder le journal agricole La Terre nouvelle. Il devint en 1935 directeur de cabinet de Joseph Caillaux, ministre des Finances qu'il avait rencontré en 1927, et le resta jusqu'à la mort de ce dernier, en 1944. Il en fut l'exécuteur testamentaire. Secrétaire à partir de 1929, puis vice-président et président administratif de 1951 à 1954 du Parti Radical, membre de plusieurs conseils d'administration de sociétés industrielles et commerciales, il fut désigné par le gouvernement comme membre du Conseil économique, dont il avait préconisé l'institution en 1925. Au décès de Léon Jouhaux, qui fut le premier président du Conseil économique et social à partir de 1947, Émile Roche fut élu le 11 mai 1954 par ses collègues pour le remplacer. Il fut aussi le président de l'Institut d'histoire sociale, de 1958 à 1976. M. Émile Roche est Grand Officier de la Légion d'honneur et Commandeur du mérite économique et social. Il a publié plusieurs ouvrages : On a voté, et maintenant (1936) ; L'Or n'est plus roi (1942) ; Caillaux que j'ai connu (1949) ; Perspectives franco-marocaines (Casablanca, 1953) ; L'Ere des métamorphoses (1959) ; Avec Joseph Caillaux : mémoires, souvenirs et documents (1980). Claude Hariel-Roche : critique d'art et militante féministe, conférencière et journaliste. Membre du Parti radical et radical socialiste. Présidente de la Section d'art dramatique du Conseil national des femmes françaises. Elle a publié de nombreux articles, notamment dans Le Mercure de France et « L'Amour de l'art » sous le nom de Claude Hariel, ainsi que des poèmes. Première épouse d'Emile Roche (mariage en 1922), décédée en 1927.

Publication :

Archives départementales des Hauts-de-Seine
06/07/2021 à 14:25

Conditions d'accès :

Fonds conservé à la Bibliothèque d'Histoire Sociale La Souvarine, 4 avenue Benoît-Frachon, 92000 Nanterre.

Observations :

FONDS D'ARCHIVES PRIVEES - ARCHIVES PRIVEES A CARACTERE POLITIQUE OU SYNDICAL

Identifiant de l'inventaire d'archives :

AD92_fonds_emile_roche_et_claude_hariel-roche

Où consulter le document :

Archives départementales des Hauts-de-Seine