Inventaire d'archives : Bibliothèque d'histoire sociale La Souvarine. Fonds Léon Emery

Contenu :

Né le 12 février 1898 à Lyon, décédé en décembre 1981 à Carpentras ; professeur à l'École normale de Lyon. Publiciste. Membre de la CGT confédérée, Léon Emery exerça une grande influence sur le syndicat national des instituteurs dans le Rhône. Il anima localement le Comité de vigilance des intellectuels antifascistes et le Front commun de Bergery, participa aux activités de l'Union départementale CGT et de la Bourse du Travail de Lyon. Très anticommuniste, il se classa dans le courant ultra pacifiste de la CGT. Il lança, en 1935, la revue Les Feuilles libres, avec Michel Alexandre, professeur de philosophie. De 1934 à 1939, il milita au Comité de vigilance des intellectuels antifascistes (CVIA). Il rompit avec la CGT en 1938, à l'occasion du congrès de Nantes et de la grève générale. Pendant l'Occupation, il s'engagea dans les milieux actifs de la Collaboration et devint l'un des animateurs de l'Ecole des cadres de la Légion des Combattants à Allevard (Isère). Il fut condamné à cinq ans de prison et à l'indignité nationale, mais obtint sa libération en 1946. Devenu aveugle à la fin de la guerre, il se fixa à Nîmes et poursuivit ses études musicales et littéraires. Il fut associé par Boris Souvarine à la création du Contrat social auquel il collabora régulièrement. A partir de 1950, il donna des conférences politiques et culturelles à des cercles assez fermés à Lyon et en Avignon et enseigna au grand séminaire de Nîmes et au lycée libre de la Sauque près de Bordeaux. En 1951, il fonda à Lyon les Cahiers libres, revue trimestrielle conçue comme une continuation des Feuilles libres. Il a écrit plusieurs ouvrages dont La IIIème République (1943) et Etapes et rencontres, A travers les tumultes d'un siècle (1976). Le supplément au numéro 659 de janvier 1982 de la revue Est et Ouest est entièrement consacré à Léon Emery.

Publication :

Archives départementales des Hauts-de-Seine
06/07/2021 à 12:35

Conditions d'accès :

Fonds conservé à la Bibliothèque d'Histoire Sociale La Souvarine, 4 avenue Benoît-Frachon, 92000 Nanterre.

Observations :

FONDS D'ARCHIVES PRIVEES - ARCHIVES PRIVEES A CARACTERE POLITIQUE OU SYNDICAL

Identifiant de l'inventaire d'archives :

AD92_fonds_leon_emery

Où consulter le document :

Archives départementales des Hauts-de-Seine

Archives départementales des Hauts-de-Seine