Inventaire d'archives : Hôpital Vaugirard - Gabriel-Pallez

Institution de conservation :

Assistance publique Hôpitaux de Paris - Archives de l'AP-HP

Identifiant de l'unité documentaire :

Hôpital Vaugirard - Gabriel-Pallez

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAPHP075_VAUGIRARD

Mises à jour :

2018
  • Retrait des notices liées à l'hopsice Vaugirard (XVIIIe siècle), révision du plan de classement et correction des notices.
  • Publication :

    Assistance publique - Hôpitaux de Paris

    Ressources complémentaires :

    En raison de l'historique de l'établissement et de ses rattachements successifs, il peut être utile de consulter les archives des établissements auquel l'hôpital Vaugirard a été rattaché au fil des décennies, notamment le fonds de l'hôpital Boucicaut.

    Références bibliographiques :

    Informations sur le producteur :
    Entre 1914 et 1918, l'ancien petit collège des jésuites de Vaugirard, dans le 15e arrondissement de Paris, est transformé en hôpital militaire franco-brésilien, où des chirurgiens brésiliens viennent soigner les blessés avec du matériel offert par leur pays. En 1920, la Faculté de Paris, qui a acquis le domaine et les bâtiments, y installe une clinique chirurgicale et l'année suivante, par convention, met à la disposition de l'Assistance publique les bâtiments de celle-ci. Devenu hôpital de Vaugirard, l'établissement ouvre le 4 novembre 1921, tandis que son nouvel administrateur le destine à une vocation de clinique thérapeutique chirurgicale. Il compte alors 160 lits. La convention est renouvelée pour 30 ans en 1954, mais l'Université de Paris garde la propriété de l'établissement. En 1960, on dénombrait 192 lits.
    En 1966, l'administration de l'Assistance publique décide son rattachement au groupe hospitalier Necker - Enfants Malades - Laennec. En 1985, devenue pleinement propriétaire de l'établissement, elle remet en cause cette union et Vaugirard doit modifier ses activités : les interventions chirurgicales sont désormais pratiquées à Laennec et l'hôpital renonce à son service de médecine. En 1986, il est en partie fermé et devient un centre de moyen et long séjour  de 65 lits rattaché à l'hôpital Boucicaut jusqu'en 1992. La construction du nouvel hôpital débute au cours du 1er semestre 1989 et s'achève fin 1991. En 1992, le nouvel hôpital Vaugirard devient un hôpital gériatrique. En 1999, il accole à son nom celui de Gabriel Pallez, en hommage à celui qui fut directeur général de l'AP-HP de 1969 à 1985.
    La fermeture des hôpitaux Laennec et Boucicaut et l'ouverture de l'hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP) entre 1998 et 2000 entrainent une nouvelle organisation des établissements de santé dans le secteur géographique, qui se traduit par la création du groupe des hôpitaux universitaires Paris-Ouest (HUPO), regroupant l'HEGP, Corentin-Celton et Vaugirard-Gabriel-Pallez. En 2016, ce dernier comptait 291 lits et 11 places d'hôpital de jour.

    Nom de lieu :