Inventaire d'archives : Maternité de Port-Royal

Publication :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Informations sur le producteur :

Maternité de Port-Royal
L'hospice de la Maternité, fondé en 1795, s'installe dans l'ancienne abbaye de Port-Royal supprimée au début de la Révolution, puis transformée en 1793-1794 en lieu de détention sous le nom de prison de Port-Libre ou encore prison de la Bourbe (en référence à la rue sur laquelle elle donne). En 1795, la Convention restitue l'établissement et décrète sa mise à disposition de l'administration générale des hospices qui s'empresse de l'affecter aux enfants trouvés de moins de deux ans et à leurs nourrices, hébergés depuis plusieurs mois dans les bâtiments du Val-de-Grâce, ainsi qu'aux femmes en fin de grossesse. Devenu le siège d'un service d'allaitement, il prend le nom de Maison de l'Allaitement.
En juin 1814, le Conseil général des hospices choisit de transférer les services d'accouchement de l'Oratoire (établissement voisin) ainsi que l'École d'accouchement dans la bâtisse de Port-Royal appelée dès lors Maternité. La séparation géographique des deux sections "Allaitement" et "Accouchement" n'est pas sans susciter d'inconvénients : ainsi, les femmes enceintes hospitalisées à la Bourbe se trouvent dans l'obligation de traverser les jardins de Port-Royal et la rue d'Enfer avant de rejoindre la section "Accouchement". D'où l'idée de procéder à la permutation des deux sections et leur autonomie respective : l'Oratoire est consacré aux enfants abandonnés et Port-Royal à l'accouchement. L'installation définitive de l'hospice et de l'école s'effectue le 1er octobre 1814. La Maternité abrite 328 lits réservés aux femmes en couches en 1840, contre 433 en 1820 et 500 en 1802.
L'établissement subit peu de transformations par la suite, malgré l'ouverture en 1890, sur une partie de son domaine, de la clinique Baudelocque. En 1900, la Maternité gère 433 lits répartis en 283 lits pour femmes en couches et 160 berceaux. Rattaché à l'hôpital Cochin, l'établissement fait partie depuis 2020 du groupe hospitalo-universitaire AP-HP. Centre - Université de Paris, avec les hôpitaux HEGP-Corentin-Celton, Vaugirard-Gabriel-Pallez, Necker, Broca et l'Hôtel-Dieu.

Description physique :

environ 49 ml (registres)

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAPHP075_PORT-ROYAL

Où consulter le document :

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP

Liens