Inventaire d'archives : Hôpital du bastion 36

Publication :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Informations sur le producteur :

Bastion 36 (hôpital)
L'hôpital temporaire du bastion 36, situé sur les fortifications parisiennes près de la porte de Clignancourt, abrite un service temporaire de malades. En 1889-1890, une pandémie de grippe dite "grippe russe" nécessite de désengorger les hôpitaux parisiens : le ministère de la Guerre met provisoirement à disposition de l'Assistance publique une caserne d'octroi (également appelée bastion d'Aubervilliers). La mise à disposition est officialisée en janvier 1891. L'occupation, initialement prévue jusqu'au 31 décembre 1891, se prolonge jusqu'en 1894. L'hôpital du bastion 36 reçoit, dans les 100 lits qu'il héberge, des patients relevant de la médecine, en particulier des convalescents cholériques et des convalescents varioleux.
A l'été 1893, le Génie réclame la restitution du poste-caserne. L'administation de l'Assistance publique lui restitue l'hôpital temporaire le 31 mars 1894.

Description physique :

4 articles (registres), 0,10 ml.

Organisation :

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAPHP075_BASTION 36

Où consulter le document :

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP