Inventaire d'archives : Hôpital Paul-Brousse et Institut du Cancer : comptabilité et population hospitalisée

Contenu :

Ce versement est composé des archives comptables relatives au fonctionnement de l'hôpital Paul-Brousse et de l'Institut du Cancer, et des registres d'entrée et de décès des patients hospitalisés à Paul-Brousse. Certains registres ne contenant pas assez d'informations pour les identifer et les différencier, leurs dates extrêmes se chevauchent.

Cote :

751W/1 - 751W/272

Publication :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris
2018

Informations sur le producteur :

Paul-Brousse (Hôpital).
L'hospice départemental de Villejuif, également appelé hospice départemental Paul-Brousse, entre en service en 1913, après avoir été inauguré par le président de la République Raymond Poincaré. Il est nommé ainsi en hommage au médecin et conseiller général qui défendit le projet de construction de cet établissement au conseil municipal de Paris. Destiné avant tout à l'accueil des personnes âgées, des infirmes et des incurables, il s'agrandit et connaît de multiples transformations.
Une activité dans le domaine du cancer se développe rapidement sous l'impulsion du professeur Gustave Roussy, qui ouvre en 1919, la première consultation oncologique en France. En mars 1942 est constitué le groupe hospitalier Paul-Brousse avec la réunion de l'hospice Paul-Brousse et des deux structures implantées sur son site dans les années 1930 : l'institut du Cancer et la maison de retraite Emile-Deslandres.
Le groupe hospitalier Paul-Brousse est rattaché à l'Assistance publique en janvier 1962, par application du décret du 11 octobre 1961, mais l'Institut Gustave-Roussy (IGR) se sépare administrativement du groupe hospitalier pour devenir un centre anti-cancéreux autonome.
L'activité médicale de Paul-Brousse se caractérise par sa dualité : en plus de ses services de médecine, chirurgie, cancérologie et psychiatrie, l'établissement a acquis une réputation nationale voire internationale dans certains domaines de spécialité, notamment en matière de transplantations :
1964 : les professeurs Mathé et Schwartzenberg réalisent la première greffe de moelle osseuse.
1970 : Une unité de néphrologie est créée et effectue la première transplantation rénale.
1974 : Le professeur Henri Bismuth réalise la première greffe hépatique.
Dans les années 1970-1980, l'établissement fait l'objet d'un vaste programme de modernisation, avec la rénovation d'anciens pavillons et la construction de nouveaux bâtiments, afin d'améliorer les conditions d'hébergement et de soins des patients hospitalisés en long séjour. Une première USN (unité de soins normalisée), le pavillon Maurice-Deparis, est mis en service en 1978. En 1982, c'est le pavillon Fred-Siguier, qui a une double orientation : cancérologie et hématologie. L'ouverture du pavillon Jacques-Delarue en 1985, signe la disparition des salles communes dans les services de gérontologie.
La décennie 1990 est marquée par la création de la première unité de soins palliatifs à l'AP-HP. Une unité d'infectiologie est créée en 1992, ainsi qu'un centre hépato-biliaire en 1993. Début 2000, un centre d'addictologie, et un centre d'évaluation gérontologique prenant en charge les patients atteints de troubles de la mémoire et d'Alzheimer sont ouverts. En 2005, l'hôpital Paul-Brousse est constitué en 4 pôles regroupant des services liés entre eux par une même logique de prise en charge du patient.

Informations sur l'acquisition :

Versement du 24/06/2004.
 

Description :

Critères de sélection :
Après classement, 11,1 ml ont été conservés.
Les registres à souches, registres des recettes, arrérages, frais de séjour, et les registres des comptes des dépôts (1934-1953) ont été éliminés, ce qui représente un total de 3 ml.
Mise en forme :
Les différents registres ont été classés par thématiques (comptabilité et population hopitalisées), puis par ordre chronologique au sein de chaque thème.

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Assistance publique - Hôpitaux de Paris

Organisation :

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAPHP075_000583

Où consulter le document :

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP

Département des patrimoines culturels - Archives et Musées de l'AP-HP