Page d'histoire : Pierre Julien Saint-Paulien, 20 juin 1731 - Paris, 17 décembre 1804

Lauréat du grand prix de Rome en 1765, il y séjourne de 1768 à 1772 et croise Van Loo et Boucher. Rentré avec des moulages d’antiques qui nourriront son œuvre, il travaille avec son maître Coustou au Mausolée du Dauphin et de la Dauphine à la cathédrale de Sens. Reçu à l’unanimité à l’Académie en 1778 avec comme morceau de réception son Gladiateur mourant (1779), il reçoit des Bâtiments du roi des commandes pour la série des « grands hommes de la France » (on lui doit La Fontaine et Poussin). La grande occasion de montrer son génie s’offre en 1785, par la commande des sculptures destinées à la laiterie de la reine à Rambouillet, conçue par Hubert Robert. Doué d’un sens de l’observation et d’un goût de la nature qui adoucissent la veine antique de son inspiration, on vante la « beauté ravissante, le rendu et l’exécution superbe, [des] formes [qui] tiennent beaucoup de l’Antique… » Ses œuvres les plus significatives sont conservées au musée du Louvre et au musée Crozatier du Puy-en-Velay.

Source: Commemorations Collection 2004