La pérennisation et ses enjeux

La pérennisation de l’information numérique dans le contexte archivistique consiste à conserver mais aussi à maintenir accessibles et intelligibles les archives (documents et données) au cours du temps, que ce soit pour une durée courte ou une durée longue voire très longue dans le cas des archives définitives. Cela implique de mettre en place une organisation et des moyens techniques adaptés aux spécificités de l’information numérique laquelle est :

Ces contraintes se retrouvent à tous les étages de l’information numérique qui sont représentés par les couches support, matérielle, logicielle et de données.
En fonction du contexte, pérenniser consiste donc à assurer la lisibilité des contenus en gérant les supports de stockage de manière raisonnée pour garantir l’intégrité des informations qu’ils contiennent (couche support).
C’est également prendre en compte l’obsolescence des matériels, notamment de lecture, pour permettre l’accès aux informations conservées (couche matérielle) et prévoir si nécessaire des migrations. Mais il n’est pas suffisant de garantir qu’un support est lisible et qu’il n’a pas subi d’altération, il faut également s’assurer que l’information qu’il contient est intelligible dans le temps, qu’elle pourra être décodée d’un point de vue technique (formats et contexte de création) et humain (métadonnées de gestion et de description).

A ces enjeux s’ajoutent l’interopérabilité et la fiabilité.

En effet, pour assurer la pérennisation un système d’archivage électronique doit prendre en compte son environnement et déterminer rôles et fonctions des acteurs de l'archivage. Pour ce faire, un certain nombre de normes et standard propose un encadrement sur un plan général (modèle OAIS lien) ou plus spécifique (les échanges via le SEDA lien) afin de favoriser l’ouverture et l’interopérabilité (consulter le Référentiel général d’interopérabilité (RGI))

Enfin, conserver dans le temps des informations peut-être intelligibles mais non intègres ou altérées n’aurait aucun sens ni utilité que ce soit pour des besoins probatoires ou établir une véracité historique, il convient donc de se doter des moyens nécessaires notamment au moment de s’engager dans un processus de dématérialisation pour assurer la fiabilité (L’administration à l’heure du numérique) à long terme des données et documents.

Le SIAF tient à jour un carnet de recherche sur les enjeux numériques dont le contenu publié adresse toutes les problématiques citées précédemment.

Résultats de recherche

3 documents dans cette rubrique

Pour plus de résultats, essayez la recherche approximative

Contenu

Pagination