Contenu éditorial simple : En selle ! Du vélocipède au Vélhop

Une publication des Archives de la Ville et de la communauté urbaine de Strasbourg, 2013, 71 pages

 

Pionnière dans le domaine des déplacements doux, Strasbourg est aussi première ville cyclable de France. Cette place de choix est le fruit des politiques publiques mises en œuvre pour répondre aux attentes des citoyens qui souhaitent bénéficier d’un environnement serein.

Elle est aussi le fruit d’une longue tradition que les Archives de la Ville et de la Communauté urbaine de Strasbourg ont rappelé à travers l’exposition En selle ! Du vélocipède au Vélhop dont cet ouvrage constitue le catalogue.

Quelques cent-cinquante documents et objets y retracent l’histoire du vélo à Strasbourg, tout en écrivant celle de la ville du Second Empire à nos jours. Depuis le premier arrêté municipal sur la circulation des bicyclettes en 1869, suite à la survenue d’un accident obligeant les autorités à intégrer le vélo et le cycliste dans les dispositions du code de la route, jusqu’à l’ouverture de la piste des forts en 2012, les techniques n’ont en effet cessé de s’améliorer, procurant aux cyclistes des machines toujours plus légères, maniables et faciles à lancer sur les routes.

D’abord objet de curiosité, avant de devenir instrument de sport, de travail ou de loisir, le vélo est de plus en plus utilisé et occasionne un réaménagement de la voirie qui a dû également s’adapter à ce moyen de déplacement. Dans le même temps, de nouvelles activités fleurissent. Revendeurs, monteurs ou réparateurs proposent à leurs clients des engins de plus en plus sophistiqués, ainsi que des accessoires et des services de plus en plus nombreux. Parallèlement à l’usage croissant qu’en font les particuliers, se développent également manifestations sportives et excursions touristiques.

Enfin, le vélo doit être pensé dans ses relations avec les autres modes de déplacement ; voitures, transports en commun et piétons. C’est donc à une réflexion globale sur la place de chacun d’entre eux dans l’espace public que nous invite cette exposition, car le vélo fait désormais partie de tous les paysages urbains. Moyen de déplacement, loisir, activité sportive, discipline olympique, il répond aux défis environnementaux, de préservation de santé et d’apaisement du cadre de vie.

 

Références complètes de l'ouvrage