Contenu éditorial simple : Les bibliothèques pendant la Seconde Guerre mondiale (19910531)

 

 

 






Piles de livres dans le Offenbach Archival depot (Allemagne, 1946). Mémorial de la Shoah



Identification du fonds

Identification du service
Archives nationales

Référence
19910531/23-19910531/25

Intitulé du fonds
Les bibliothèques pendant la Seconde Guerre mondiale : documents divers concernant l’organisation et la gestion des collections (1821-1975)

Dates extrêmes
1940-1975
Le versement dans son entier couvre la période 1839-1980.

Importance matérielle
3 articles (environ 0,9 mètre linéaire)

Description du fonds

Nom des producteurs du fonds


Histoire administrative des producteurs
La direction des Bibliothèques est créée en 1945 et est rattachée à la direction générale des Arts et des Lettres au sein du ministère de l'Éducation nationale. Elle est en charge de l’administration des bibliothèques et de la lecture publique en France. Dans les années d’après-guerre, cette direction suit notamment la question des restitutions d’ouvrages en lien avec la Commission de récupération artistique puis avec les commissions de choix.
La Commission de récupération artistique (CRA), instituée par un arrêté du ministère de l’Éducation nationale en date du 24 novembre 1944, est un organisme chargé de rechercher en Allemagne et dans les pays soumis à l’autorité du IIIe Reich les œuvres d’art obtenues par pillage des collections des ressortissants français ou enlevées aux collectivités publiques françaises. Au sein de cet organisme, la sous-commission des livres, créée par une ordonnance du 11 avril 1945 et sise au 20 bis avenue Rapp dans le 7e arrondissement de Paris, est plus spécifiquement en charge de la recherche et du rapatriement des livres, archives et manuscrits. Les travaux de cette sous-commission sont circonscrits à la recherche, à l’identification et au classement des ouvrages concernés. Les restitutions aux familles victimes des spoliations sont assurées par l’Office des Biens et Intérêts Privés (OBIP) dépendant du Ministère des Affaires Étrangères et par le Service des Restitutions dépendant du Ministère des Finances. Les procès-verbaux de ces restitutions se retrouvent cependant dans les documents de la sous-commission des livres.
À la dissolution de la sous-commission des livres, le 30 avril 1949, l’Office des Biens et Intérêts Privés reprend l’essentiel de ses attributions. Quatre commissions de choix lui sont rattachées et sont chargées de déposer dans des bibliothèques publiques les livres et manuscrits qui n’ont pas pu être restitués à leur propriétaire ou dont l’origine est restée inconnue.

Présentation du contenu
Le versement 19910531 rassemble des documents très divers relatifs aux bibliothèques et centres de documentation en France et à l’étranger durant tout le XXe siècle. Les articles 19910531/23 à 19910531/25 sont compris dans un intervalle de cotes concernant l'organisation et la gestion des collections de 1871 à 1975. On y trouve plus particulièrement des documents évoquant les saisies faites dans les collections publiques durant la Seconde Guerre mondiale ainsi que la question des reconstitutions des fonds sinistrés dans les années d'après-guerre.
L'article 19910531/23 comporte ainsi des listes établies par la direction des Bibliothèques de France de récupération d'ouvrages allemands laissés en France provenant de librairies allemandes ou de bibliothèques de collaborateurs. Les ouvrages qui entraient ainsi dans les collections publiques étaient destinés à être distribués dans différents fonds publics en compensation des pertes subies pendant la guerre.  
L'article 19910531/24 intéresse plus directement la question des spoliations opérées par les Allemands durant le conflit et comporte notamment des dossiers émanant de la Commission de récupération artistique et de la sous-commission des livres. On y trouve également des documents relatant la création et les activités des commissions de choix, chargées à partir de 1949 de répartir les ouvrages récupérés en Allemagne et qui n'avaient pu être restitués à leurs propriétaires. À noter également, la présence d'un dossier concernant la naissance de l'association "Bibliophiles spoliés".
L'article 19910531/25 comporte enfin un document intitulé « liste des ouvrages français non désirables » dite « liste OTTO », ainsi que des états par département ou par commune des ouvrages figurant sur cette liste et retirés des bibliothèques publiques.

Historique de la conservation
Le versement 19910531 est constitué de documents épars rassemblés pour transfert aux Archives nationales par la direction des Bibliothèques, des Musées et de l'Information scientifique et technique.

Modalités d’entrée
Versement en 1991 par la Mission des Archives de France auprès du Ministère de l’Éducation nationale

Conservation et accès

Lieu de conservation
Archives nationales, site de Pierrefitte-sur-Seine :
59 rue Guynemer, 93383 PIERREFITTE-SUR-SEINE

Conditions d’accès
Ces documents peuvent être consultés librement.

Conditions de reproduction
Ces documents peuvent être reproduits librement.

Instruments de recherche
Un inventaire détaillé du versement 19910531 a été rédigé lors du versement aux Archives nationales. Il a été numérisé et est disponible dans la salle des inventaires virtuelle des Archives nationales.

Sources et bibliographie

Sources complémentaires

- Aux Archives nationales :

- Aux Archives du ministère des Affaires étrangères : série 209 SUP (services français de la récupération artistique)


Bibliographie

POULAIN (Martine), Livres pillés, lectures surveillées : les bibliothèques françaises sous l’Occupation. Paris : Gallimard, 2008 (Collection Folio histoire).

 

Coordonnées du service ayant rempli ce questionnaire :
Archives nationales
Département Éducation, Culture, Affaires sociales
59 rue Guynemer
93380 Pierrefitte-sur-Seine
decas.an@culture.gouv.fr

Auteur : Estelle BÉGUÉ, chargée d'études documentaires