Contenu éditorial simple : A bâtons rompus. Fragments de correspondances littéraires au XIXe siècle aux Archives départementales des Hauts-de-Seine

Une publication des Archives départementales des Hauts-de-Seine, 2015, 204 pages

 

On trouve de tout aux Archives départementales des Hauts-de-Seine ! Les documents administratifs des services départementaux et de l'Etat local, les minutes des juridictions et des notaires, les archives privées données ou déposées par des particuliers, des associations ou des entreprises, tout ce qui, en somme, constitue l'histoire et la mémoire du territoire des Hauts-de-Seine, bien avant sa création, puisque les collections remontent au XVIe siècle.

Mais aussi, et c'est une originalité, des bibliothèques patrimoniales et spécialisées de grande importance : la bibliothèque André-Desguine, donnée au Département en 1983 et riche de cinquante-cinq mille ouvrages du XVe au XXe siècle, dont cent cinquante-deux incunables ; et la bibliothèque d'histoire sociale La Souvarine, donnée au Département en 2012, spécialisée dans le communisme, le socialisme, l'anarchisme et le syndicalisme.

Les collections de la bibliothèque André-Desguine ont commencé à être valorisées par la numérisation et la mise en ligne des ouvrages rares et précieux et par des expositions sur « Théophile Gautier dans son cadre » ou sur « Les reliures remarquables ».

Ce nouveau projet littéraire s'appuie sur les autographes et correspondances acquis au fil des années par le Département des Hauts-de-Seine : il s'agit d'une édition commentée de trente-deux lettres du XIXe et du début du XXe siècle, conservées aux Archives départementales, agrémentée de documents iconographiques tirés des fonds d'archives et de bibliothèques.

Elles sont de la main d'auteurs aussi variés que Honoré de Balzac, Alexandre Dumas fils, Théophile Gautier, Victor Hugo ou encore Paul Verlaine, qui sont tous sont liés au territoire des Hauts-de-Seine (Balzac aux Jardies à Sèvres, Gautier à Neuilly, pour ne citer qu'eux) et qui tous, surtout, sont liés entre eux par un réseau de sociabilité que met en lumière cette édition (et l'avant propos qui l'accompagne).

Les Hauts-de-Seine, vallée de culture, terre de création, c'est vrai également au XXe siècle avec l'implantation de théâtres nationaux et jusqu'au XXIe siècle avec la création d'une cité musicale départementale sur l'île Seguin à Boulogne-Billancourt.

 

Retrouvez les inventaires des Archives départementales des Hauts-de-Seine