Contenu éditorial simple : L'éducation artistique et culturelle (EAC) dans les archives

Arch. dép. Ain

La coopération entre le monde de la Culture et celui de l’Éducation a fait l’objet, depuis le début des années 1970, de plusieurs conventions interministérielles (voir « L'éducation artistique à travers ses grandes dates »). D’abord centrée sur le volet artistique, cette coopération a été progressivement étendue aux différents champs de la culture.

Inscrite dans la loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'école et dans la circulaire du 3 mai 2013 commune aux ministères de la Culture et de l'Éducation nationale, l'éducation artistique et culturelle (EAC) a été érigée en priorité présidentielle en 2017. L’objectif est de toucher 100% des enfants chaque année. Ce dispositif est soutenu par le Haut Conseil à l’éducation artistique et culturelle (HCEAC), créé en 2005 et renouvelé en 2013.

Les opérations qui relèvent de l’EAC peuvent faire l’objet d’un financement par les DRAC.

L’EAC repose sur trois piliers :

- l'acquisition de connaissances,

- la rencontre avec les œuvres et les artistes,

- la pratique.

Est développée la notion de « parcours » articulant les différents temps de l'enfant (scolaire, périscolaire et extra-scolaire) tout au long de sa scolarité. Afin d’atteindre l’objectif du 100% EAC – qui est une priorité présidentielle –, plusieurs axes sont retenus :

- mobilisation de tous les établissements publics et des partenaires, notamment les collectivités locales ;

- formation renforcée des acteurs (enseignants, médiateurs, animateurs) ;

- développement du numérique comme levier de création et d'innovation, avec réflexion sur la réutilisation et l'open data des données publiques culturelles.

Ainsi, le « parcours d’éducation artistique et culturelle » a pour ambition de favoriser l'égal accès de tous les élèves à l'art et à la culture à travers l'acquisition d'une culture personnelle. Ce parcours peut s’appuyer sur différents dispositifs nationaux liés à l’action pédagogique. Il peut aussi se rapprocher du parcours citoyen et du thème de la citoyenneté d'une façon générale.

Depuis de nombreuses années, les services d’archives mènent des projets relevant de l’EAC, même si l’expression est rarement utilisée et si l’offre proposée émarge encore peu sur les crédits afférents des DRAC. Ils offrent des propositions sur catalogue, tels que des ateliers ou dossiers documentaires tout prêts, ou peuvent répondre à une demande spécifique d’un enseignant.

 

Pour aller plus loin